Plantes

Marjolaine

Origanum majorana

Verena Schmidt Verena Schmidt

La marjolaine a un arôme fin et épicé et est considérée comme une plante médicinale aux propriétés toniques. Voici comment planter, prendre soin et récolter cette aromatique.

Type de croissance
  • demi-arbrisseau
Hauteur de croissance (à partir de)
de 30 cm à 50 cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 30 cm à 45 cm
Caractéristiques de la croissance
  • debout
  • bushy
Couleur de la fleur
  • rose
  • blanc
Temps de floraison (mois)
  • Juin à August
Forme de la fleur
  • Volutes
  • Faux épis
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • elliptiques
Propriétés des feuilles
  • evergreen
  • comestible
Lumière
  • ensoleillé
Type de sol
  • gravier
  • loamy
Humidité du sol
  • modérément sèche à modérément humide
Valeur du pH
  • faiblement alcaline à neutral
Tolérance à la chaux
  • amateur de citron vert
Besoins en nutriments
  • riche en nutriments
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration florale
  • Plantes médicinales
  • Nectar ou plante à pollen
Toxicité
  • non toxique
Dureté de l'hiver
  • sensible au gel
Les zones climatiques selon l'USDA
  • 7
Domaines de la vie
  • FR2
Utilisez
  • Position unique
  • Plantation en groupe
  • Planteurs
  • rabais
Style de jardin
  • Jardin de la pharmacie
  • Jardin d'herbes aromatiques
  • Jardin naturel

Origine

La marjolaine (Origanum majorana) de la famille des Lamiacées (Lamiaceae) est une herbe condimentaire et une herbe médicinale du genre origan qui comprend environ 40 espèces. L’étymologie du terme Origan signifie «Joie des montagnes», composé des mots grecs «oros» signifiant montagne et «ganos» signifiant joie.

Dans la désignation allemande de l’origan et de la marjolaine, une certaine confusion existe à cause de la similitude du terme générique: la marjolaine est au sens strict Origanum majorana mais l’origan vrai (Origanum vulgare) porte aussi le nom de la «marjolaine sauvage» ou le «thym» en allemand. Il y de plus la marjolaine française (Origanum onites) qui fait aussi partie de ce genre, ainsi que de nombreux hybrides et variétés.

La marjolaine provient du bassin méditerranéen, d’Afrique du Nord et d’Asie occidentale. La plante médicinale et condimentaire est connue depuis l’antiquité et la plante fut consacrée à cause de ses vertus aphrodisiaques qui lui sont prêtées. Chez les Grecs, on mettait autour du cou des jeunes mariés une couronne de marjolaine en guise de symbole de bonheur et de fécondité. Au 16ème siècle, la marjolaine arriva dans la région située au nord des Alpes et s’est aujourd’hui établie dans beaucoup de pays.

Marjolaine, plante médicinale et condimentaire

La plante médicinale et condimentaire atteint une hauteur de 50 centimètres environ

Port

Dans son habitat naturel, la marjolaine pousse comme un sous-arbrisseau vivace. Mais ici, la plante médicinale et condimentaire est cultivée généralement comme plante annuelle car elle est sensible au froid. La marjolaine fait environ 30 à 50 centimètres de haut et a un port aux ramifications touffues. Ses tiges sont dures, carrées, rouge-brun, duveteuses et se ramifient beaucoup.

Feuilles

Les feuilles opposées sont elliptiques, mesurent de un à trois centimètres, sont recouvertes de poils gris très fins des deux côtés et sont de couleur vert grisâtre. Elles sont composées de nombreuses glandes.

Fleurs

Les petites fleurs blanches, parfois aussi rosées apparaissent de juin à août à l’aisselle des bractées dans des épis épais et ronds.

Marjolaine fleurie

En été, on voit de minuscules fleurs blanches sur le sous-arbrisseau

Emplacement

L’aromate qui aime la chaleur prospère sur les emplacements ensoleillés et protégés du vent.

Sol

La marjolaine a besoin d’un sol bien perméable et riche en nutriments avec une haute teneur en calcaire. Les sols graveleux à argileux sont idéaux, le sable pur n’est pas bien toléré.

Plantation

La meilleure période pour semer la marjolaine a lieu de mi-mars à fin mai - sur le rebord de la fenêtre ou sous abri. La plante étant très exigeante en matière de chaleur, les températures moyennes doivent dépasser 15 degrés Celsius! La température idéale se situe entre 18 et 20 degrés Celsius. Faites les semis si possible de manière homogène sans que ce soit trop dense et recouvrez-les d’une fine couche de sable seulement car la marjolaine a besoin de lumière pour germer. Après l’ensemencement, humidifiez bien la terre. Mettez les semis par petits groupes de trois à cinq plantes dans des bacs individuels pour qu’ils aient suffisamment de place. Les jeunes plants peuvent ensuite être plantés en pleine terre lorsqu’il n’y aura plus de risque des gelées tardives. C’est généralement le cas après les Saints de Glace. Plantez les jeunes plants dans le parterre dans une distance de 25 x 25 centimètres. Dès le mois de mai, la marjolaine peut être semée directement en pleine terre. La distance optimale entre les rangs est de 15 centimètres.

Conseil: La marjolaine est une plante auto-incompatible, il ne faut donc pas planter l’année suivante la marjolaine au même endroit. L’idéal est de faire une pause de culture de quatre ans - pour les autres labiées également.

Soins

La marjolaine ayant une croissance lente, vous devez parfois biner pour enlever les mauvaises herbes et maintenir le sol ameubli. La plante résiste aux longues périodes de sécheresse. Un apport de compost au printemps avant la plantation suffit à la marjolaine pour lui fournir suffisamment de nutriments durant la saison.

Récolte et conservation

Les pousses fraîches peuvent être récoltées tout au long de l'été, l'arôme des feuilles étant le plus épicé du début de la floraison jusqu'à la pleine floraison. Rabattez les tiges entières jusqu’à environ cinq cm au-dessus du sol et supprimez les feuilles. Avec les touffes formées, vous pouvez faire sécher la marjolaine après la récolte. Les tiges séchées ont un parfum légèrement épicé et peuvent être utilisées dans les pots pourris. On peut aussi en tirer une huile essentielle distillée à partir des feuilles.

L’arôme délicat et épicé des feuilles fraîches se marie bien avec les pommes de terre sautées, les soupes de pommes de terre, les sauces pour les pizzas et les pâtes, les ragoûts, les mets avec du foie, les rôtis de porc et la viande hachée. L’herbe condimentaire est un ingrédient essentiel dans nombre de saucisses grillées, notamment en Allemagne du Sud, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle est aussi appelée en Allemagne «Herbe des saucisses». L’aromate se marie bien aussi avec le thym.

feuilles fraîches de marjolaine

Les feuilles fraîches de la marjolaine se marient bien avec les mets contenant de la viande

Effet curatif

En plus des huiles essentielles de carvacrol et de thymol, la marjolaine contient des flavonoïdes, des tanins et substances amères et elle est aussi employée comme plante médicinale. Herbe aromatique chauffante et relaxante, elle est réputée pour ses propriétés antiseptiques. Elle peut être utilisée comme tisane en cas de troubles du sommeil, de maux de tête de tension, d’anxiété et pour renforcer les nerfs. Le thé a également un effet sudorifique et aide en cas de troubles gastro-intestinaux et de perte d'appétit. Appliquée en usage externe, l’huile de marjolaine soulage les douleurs musculaires et les entorses.

Variétés

‘Marcelka’ est une culture dont la croissance est rapide et productive. ‘Marietta’ est une variété qui a une forte teneur en huile. Elle fleurit tard mais elle est très productive. ‘Liguria’ est forte et robuste mais ne peut être plantée qu’après les Saints de Glace. ‘Kreta-Selektion’ est très aromatique et peut passer l’hiver en pot.

La marjolaine durable (Origanum x majoricum) est un hybride obtenu par un croisement entre l’origan rustique et la marjolaine cultivée comme plante annuelle chez nous. Les plantes sont rustiques et forment d’épaisses touffes de feuilles aux fleurs roses.

Multiplication

Le semis au printemps est la méthode de multiplication par excellence.

Maladies et parasites

La marjolaine est généralement très peu sensible aux maladies. Parfois, les escargots parviennent jusqu’aux feuilles.

Comment avez-vous trouvé cet article?