Plantes

Mélisse officinale

Melissa officinalis

Verena Schmidt Verena Schmidt

La mélisse officinale est une plante médicinale qui a fait ses preuves, elle donne aux plats et aux boissons une note de fraîcheur, elle a aussi un intérêt mellifère. Voici comment réussir la culture de cette plante polyvalente.

Type de croissance
  • Plante vivace
Hauteur de croissance (à partir de)
de 30 cm à 90 cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 0 cm à 0 cm
Caractéristiques de la croissance
  • bushy
Couleur de la fleur
  • blanc
Temps de floraison (mois)
  • Juin à August
Forme de la fleur
  • labiée
  • bilabiée
Caractéristiques des fleurs
  • légèrement parfumée
  • comestible
  • monoïque
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • ovate
  • ovale
Propriétés des feuilles
  • comestible
  • parfumée
Couleur des fruits
  • brun
Forme du fruit
  • Fruits cassés
Caractéristiques des fruits
  • peu impressionnant
Lumière
  • ensoleillé à semi-ombragé
Type de sol
  • sable à loamy
Humidité du sol
  • modérément sèche à modérément humide
Valeur du pH
  • alcaline à faiblement alcaline
Tolérance à la chaux
  • amateur de citron vert
Besoins en nutriments
  • modérément nutritif
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration florale
  • Herbes pour la cuisine
  • Plantes médicinales
  • Nectar ou plante à pollen
Toxicité
  • non toxique
Dureté de l'hiver
  • hardy
Les zones climatiques selon l'USDA
  • 4
Domaines de la vie
  • GR2
  • FR2
Utilisez
  • Lits de fleurs
  • Planteurs
Style de jardin
  • Jardin de la pharmacie
  • Jardin du fermier
  • Jardin d'herbes aromatiques
  • Jardin en pot

Origine

La mélisse officinale (Melissa officinalis), également connue sous les appellations de mélisse anglaise, fleur à miel, baume pour le cœur ou herbe aux abeilles, appartient à la famille des lamiacées (Lamiaceae). La plante est utilisée depuis plus de 2000 ans comme plante médicinale. Jadis, on la cultivait comme plante mellifère, d’où probablement le nom de «melissa», le mot grec pour «abeille mellifère». La plante est originaire de la région méditerranéenne orientale. Comme elle était beaucoup cultivée, notamment par les moines bénédictins dans les jardins de curé, et se naturalisait facilement, la mélisse officinale est répandue entre temps dans toutes les régions chaudes d’Europe. Dans la nature, elle pousse surtout dans les zones déboisées et sur les chemins forestiers.

Port

La plante aromatique et médicinale vivace, herbacée possède un rhizome vigoureux et se propage très rapidement aussi bien par des stolons qu’en se ressemant toute seule. La plante mesure entre 40 et 90 centimètres et a des tiges fines, dressées et nettement quadrangulaires.

Feuilles

Sur les tiges duveteuses de la mélisse officinale se dressent les feuilles vert clair ou vert jaunâtre, ovoïdes à cordiformes et dentées avec des nervures grossières. Elles mesurent environ 5 centimètres de long, arrondies à l’extrémité et garnies de glande oléifères des deux côtés. C’est surtout en frottant les feuilles avec les doigts que la plante diffuse son parfum typique de citron.

Fleurs

Les fleurs blanches, jaunâtres ou bleuâtres de la mélisse officinale n’apparaissent qu’à partir de la 2ème année de culture. La période de floraison se situe entre juin et août. La mélisse officinale est une plante nourricière populaire chez les abeilles et autres insectes qu’elle attire en nombre au jardin.

Fruits

L’ovaire composé de deux carpelles se décompose à maturité en 4 fruits à une graine.

Mélisse officinale en pot

Cultivée en pot, la vigoureuse mélisse officinale a besoin d’être rempotée souvent

Emplacement

La mélisse officinale s’épanouit de préférence sur des emplacements ensoleillés à mi-ensoleillés et abrités. Bien sûr, vous pouvez cultiver l’herbe aromatique aussi en pot, mais sa croissance est si vigoureuse qu’il faut continuellement la rempoter dans un contenant plus grand.

Sol

Faiblement humivore, la mélisse officinale a besoin d’un sol perméable, pas trop sec avec une teneur en nutriments suffisante. Une terre de jardin sableuse-argileuse convient comme substrat pour la culture en pot.

Plantation

Si vous voulez cultiver la mélisse officinale comme plante médicinale et aromatique pour les besoins du foyer, un à deux plants suffisent. Elle est disponible au printemps comme jeune plant dans le commerce. Sinon, vous pouvez aussi semer vous-même la mélisse officinale en mars ou avril dans des caissettes ou des coupes, sous verre de 15 à 20°C. Couvrez les semis avec seulement une fine couche de terre. La germination a lieu après 3 à 4 semaines. Ensuite, les plantules peuvent être installées à l’extérieur après environ 6 semaines à intervalles de 30 x 30 centimètres.

Entretien

Les premiers temps, maintenez les jeunes plants toujours humides. Avec de bonnes conditions de culture, la mélisse officinale se met alors rapidement à proliférer et à s’étendre toute seule. Comme elle forme de puissantes racines peu profondes, il ne faut piocher à proximité qu’avec beaucoup de prudence. Afin de stimuler la pousse de nouvelles feuilles, rabattez la plante au début de la formation des bourgeons ou au premier jaunissement des feuilles inférieures. En cas de culture en bac, il est conseillé de fertiliser la mélisse officinale toutes les 2 à 3 semaines de avril à août avec un engrais organique.

Récolte et conservation

Cueillir la mélisse officinale

C’est juste avant le début de la floraison que la mélisse officinale a le plus de substances aromatiques et qu’il faut la cueillir

Récolte et conservation

Evidemment, on peut cueillir une à une les feuilles fraîches de mélisse tout l’été et les utiliser. Cependant, c’est juste avant le début de la floraison qu’elle a le plus de substances aromatiques. Rabattez alors l’herbe aromatique à 10 centimètres au-dessus du sol. Une seconde récolte est possible en septembre. Si vous n’utilisez pas les feuilles immédiatement, vous pouvez aussi les sécher. Dans ce cas toutefois, la mélisse officinale perd une grande partie de son arôme et ne convient plus à l’assaisonnement de plats, mais d’autant plus pour les tisanes ou teintures.

Protection hivernale ou hivernage

La mélisse officinale résiste au gel et n’a besoin d’une protection hivernale au jardin qu’en cas de températures extrêmement froides. Pour avancer la récolte de printemps, on peut aussi installer la plante dans une serre. L’hiver, installez les plantes en pot plutôt dans un endroit frais et lumineux de la maison. Rabattez la plante avant de la rentrer et arrosez-la ensuite modérément. A partir du mois d’avril, vous pouvez ressortir la mélisse officinale sur le balcon ou la terrasse.

Effet curatif

La mélisse officinale est considérée comme le bon choix pour tous les troubles nerveux, par exemple les problèmes d’endormissement ou la nervosité intérieure: elle renforce les nerfs. Parce que, outre l’huile essentielle, la plante contient beaucoup de tanins et de substances amères ainsi que de l’acide rosmarinique, elle a aussi une action antispasmodique et anti-inflammatoire. La mélisse officinale peut soulager les problèmes gastro-intestinaux et guérir les rhumes et la faiblesse circulatoire. On lui attribue aussi une influence positive sur les virus de l’herpès. La mélisse officinale se prend la plupart du temps en infusion ou, à plus forte concentration, en teinture.

Infusion de mélisse officinale

La mélisse officinale permet de préparer de bonnes infusions pour la santé. Pour cela, on utilise généralement des feuilles séchées

Utilisation en cuisine

Mais la mélisse officinale est aussi un condiment populaire en cuisine. Ses feuilles fraîches, au goût agréable de citron peuvent assaisonner salades, poisson, sauces, confitures et boissons. Conseil: ajoutez les feuilles aux plats chauds uniquement à la fin. L’arôme se déploie ainsi mieux et n’est pas détruit à la cuisson. Les feuillespeuvent, surtout séchées, être infusées en tisane ou être utilisées comme additif pour le bain. On la trouve aussi souvent dans les pots-pourris et les coussins aux herbes.

Variétés

Différentes variétés de mélisse officinale, qui se différencient principalement par la couleur des feuilles, sont disponibles dans le commerce. ’All Gold’ par exemple a un feuillage jaune éclatant, mais ne supporte pas le plein soleil. La variété ’Variegata’ a un feuillage panaché jaune, elle est la star des carrés ou spirales d’herbes aromatiques. ’Citronelle’ possède une teneur en huile très élevée.

’Binsuga’ et ’Limoni’ ont un goût particulièrement aromatique. La mélisse officinale ’Compacta’ a un port - comme son nom l’indique - compact et convient donc un peu mieux à la culture en pot. Elle ne forme toutefois pas de fleurs.

Melissa officinalis variegata

La variété ’Variegata’ a un feuillage panaché jaune

Multiplication

Vous pouvez multiplier les plantes âgées au printemps en divisant le rhizome ou par boutures. La multiplication par semis est aussi possible. Toutefois, cette méthode est laborieuse et ne vaut pas vraiment la peine - d’autant plus que la mélisse officinale se propage de toute façon spontanément très rapidement et se met, justement au jardin, à proliférer rapidement.

Maladies et parasites

La mélisse officinale est une plante aromatique et médicinale extrêmement robuste. Parfois, elle peut être infestée de pucerons ou de cassides vertes ou de mildiou.

Comment avez-vous trouvé cet article?