Plantes

Palmier de Chine

Trachycarpus fortunei

Avec ces conseils de plantation et d’entretien, vous réussirez à cultiver le palmier de Chine (Trachycarpus fortunei) sur la terrasse même sous nos latitudes.

Hauteur de croissance (à partir de)
de 200 cm à 400 cm
Caractéristiques de la croissance
  • en forme de parapluie
  • debout
Couleur de la fleur
  • jaune
Temps de floraison (mois)
  • Mars à Juin
Forme de la fleur
  • Panicules
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • en forme d'éventail
  • pétiolées
Propriétés des feuilles
  • evergreen
Couleur des fruits
  • noir
  • bleu
Forme du fruit
  • Berry
Lumière
  • absurde
Type de sol
  • sable à loamy
Humidité du sol
  • frais
Valeur du pH
  • neutral à faiblement acide
Besoins en nutriments
  • modérément nutritif
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration de feuilles
  • une croissance pittoresque
Toxicité
  • non toxique
Utilisez
  • Planteurs
  • Jardin d´hiver
Style de jardin
  • Jardin sur le toit
  • jardin méditerranéen
  • Jardin en pot
Origine

Le palmier chanvre (Trachycarpus fortunei) ou palmier de Chine appartient en botanique à la famille des palmiers (Arecaceae). Leur zone de répartition d’origine s’étend de la Birmanie au Japon en passant par la Chine. Sporadiquement, on trouve aussi le palmier chanvre dans la région de l’Himalaya où il pousse à des altitudes jusqu’à 2 400 mètres. Comme le robuste palmier s’accommode aussi bien du climat maritime que de l’air d’altitude, le Trachycarpus fortunei s’est établi entretemps même en Europe et pousse à l’état sauvage aussi bien en Italie que dans les régions côtières au climat doux d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande.

Le palmier chanvre fut introduit en France dès 1795, à peine 50 ans plus tard, il arrivait en Allemagne et en Angleterre où, en raison de son aspect de palmier, il trouva aussitôt des adeptes enthousiastes et fit son entrée dans de nombreux salons et jardins d’hiver. Dans les pays asiatiques, le Trachycarpus fortunei continue d’avoir une importance économique: ses fibres servent à la fabrication de la vannerie, des cordages et tapis, tandis que son bois est très apprécié comme matériau de construction en raison de sa grande résistance aux intempéries. Même le nom commun «palmier chanvre» fait allusion aux solides fibres de la plante que l’on trouve à la base de chaque feuille et qui représentent une précieuse matière première naturelle.

Port

Le palmier chanvre est un palmier en éventail persistant, à la silhouette très séduisante. Son port est dressé, avec un tronc mince, non ramifié, au crin dense et recouvert de pétioles de feuilles mortes. Les grandes feuilles décoratives du Trachycarpus fortunei se dressent à son extrémité et forment une huppe en parasol. Selon le climat, le palmier chanvre atteint entre 4 et 12 mètres de haut. En pot, il atteint sous nos latitudes en moyenne 2 à 4 mètres de hauteur, avec, dans les premiers temps, une croissance d’environ 15 centimètres et 6 à 8 nouvelles feuilles par an.

Feuilles

Les feuilles du palmier chanvre mesurent 50 à 90 centimètres de long et sont disposées en forme de main ou d’éventail. Le dessus des feuilles est vert foncé, tandis que le dessous est blanc-bleuâtre et semble parfois strié. Les feuilles terminales se dressent sur de longs pétioles vigoureux dont les bords sont couverts de minuscules épines.

Fleurs

Les panicules de 30 à 60 centimètres du Trachycarpus fortunei sont composées de petites fleurs étoilées. Elles sont d’un jaune voyant et se montrent en grand nombre de mai à juin.

Panicules du palmier chanvre

Les panicules du palmier chanvre peuvent atteindre des dimensions imposantes

Fruits

Outre les fleurs, les fruits du palmier chanvre ne passent pas non plus inaperçus. Ce sont des baies bleues-noires, légèrement en forme de haricot. Ils mesurent environ 12 millimètres. Le nom botanique «Trachycarpus» se réfère aux infrutescences du palmier: le mot grec «trachos» signifie rêche et «karpos» fruit.

Emplacement

Le palmier chanvre préfère les endroits clairs toute l’année, sans toutefois supporter le soleil direct. Il faut absolument le mettre à l’extérieur de mai à septembre - sur la terrasse ou un grand balcon. Evitez de trop l’exposer au vent: les longs pétioles peuvent se casser facilement. En outre, le palmier chanvre, de haute taille et un peu «à tête lourde» a tendance à basculer, ce qu’une situation exposée favorise naturellement.

Substrat

Trachycarpus fortunei se développe le mieux dans un substrat sableux-argileux, riche en humus mais seulement moyennement riche en nutriments. De plus, il doit être meuble et perméable et légèrement acide.

Arrosage

Maintenez toujours la motte de racines du palmier chanvre uniformément humide. En hiver, l’arrosage est certes plus modéré, mais il ne faut quand même jamais laisser la terre sécher complètement. Il faut retenir le principe suivant: le palmier chanvre s’accommode mieux d’une brève sécheresse que de l’eau stagnante.

Fertilisation

Le palmier chanvre n’est fertilisé que dans la phase de croissance, c’est-à-dire de mars à octobre. Vous obtiendrez de bons résultats avec un engrais longue durée ou ajoutez chaque semaine un peu d’engrais liquide faiblement dosé à l’eau d’arrosage.

Rempotage

Le palmier chanvre est rempoté environ tous les 4 ans. Comme les racines du Trachycarpus fortunei sont très profondes, un grand bac est nécessaire. Il doit en outre être lourd et avoir suffisamment de poids pour offrir une bonne stabilité.

Taille

Vous n’avez pas besoin de tailler votre palmier chanvre, il développe son impressionnante silhouette sans aucune intervention. Mais vous pouvez éliminer les feuilles desséchées ou cassées au ras du tronc - rien que pour garder l’esthétique.

Autres soins
Infrutescence de palmier chanvre

Même dans des conditions de culture optimales, le palmier chanvre ne développe des fruits que rarement sous nos latitudes

Comme le trachycarpus fortunei reste relativement longtemps dans le même pot, il est conseillé de remplacer parfois au printemps la couche de terreau supérieure par du substrat frais. Ameublissez un peu le substrat fortement compacté. Attention: faites attention de ne pas blesser les racines à cette occasion.

Hivernage

Si vous disposez de suffisamment de place (et d’un diable), il n’est pas très difficile d’organiser la mise à l’abri pour l’hiver du palmier chanvre. En fait, la plante se sent bien dans n’importe quel endroit à l’abri du gel. Le quartier d’hiver peut aussi bien être clair que sombre. Toutefois, après un hiver dans un endroit sombre, une adaptation progressive à la lumière est conseillée, sinon les feuilles risquent de brûler. Généralement, on ne rentre le palmier chanvre que fin septembre/début octobre. Il peut retourner à l’extérieur à partir d’avril/mai. Dans les régions au climat doux, on peut bien planter le Trachycarpus fortunei - comme le palmier du Chili (Jubaea chilensis) - à l’extérieur aussi. Mais dans ce cas, il faut absolument veiller à protéger les racines en hiver à partir de -6°C.

Multiplication

La multiplication réussit par semis, mais dure relativement longtemps, car les graines du palmier chanvre ont une durée de germination entre 2 et 4 mois. Installez les pots dans un endroit clair et chaud avec des températures de 20 à 25°C. Comme le palmier chanvre ne porte que rarement des fruits, il faut pour cela recourir généralement à des graines du commerce.

Maladies et parasites

Le palmier chanvre est très robuste. Les cochenilles peuvent apparaître parfois. Une sécheresse ambiante extrême peut conduire à la longue au flétrissement des extrémités des feuilles.

Comment avez-vous trouvé cet article?