Plantes

Phacélie, l’amie des abeilles

Phacelia tanacetifolia

Eva Monning Eva Monning

Abeilles, bourdons et papillons sont attirés par la phacélie, l’amie des abeilles. La phacélia, en allemand l’amie des abeilles, est une présence obligatoire dans un jardin naturel. Ses fleurs bleues illuminent tout l’été jusqu’en automne.

Type de croissance
  • un an
Caractéristiques de la croissance
  • debout
Couleur de la fleur
  • violet
  • bleu
Temps de floraison (mois)
  • Juin à Octobre
Forme de la fleur
  • tubulaire
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • pennées
Forme du fruit
  • Capsule
Lumière
  • ensoleillé à semi-ombragé
Humidité du sol
  • modérément sèche à modérément humide
Tolérance à la chaux
  • tolérant au calcaire
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration florale
  • une croissance pittoresque
  • Nectar ou plante à pollen
Utilisez
  • Lits de fleurs
  • Bouquets
  • Prairies fleuries
Style de jardin
  • Jardin du fermier
  • Jardin de fleurs
  • Jardin potager
  • Jardin naturel
  • Rockery

Origine

La phacélie (Phacelia tanacetifolia), appelée aussi phacélie tanaisie ou touffe jolie, appartient au genre des quelques 200 variétés de phacélies qui comptent parmi la famille des boraginacées (Boraginaceae). Elle est présente sur les hauteurs arides de Californie, d’Arizona et du Mexique jusqu’à 2000 mètres d’altitude. On le trouve dans son environnement naturel au bord des chemins et des champs. Depuis le début du 19ème siècle, la phacélie est cultivée comme plante d’ornement.

Port

La Phacelia tanacetifolia est une plante annuelle au port buissonnant et érigé. Les tiges duveteuses de la phacélie mesurent environ 70 centimètres de hauteur. Son système racinaire dense enrichit le sol en matière organique, l’allège et agit contre l’épuisement du sol. Cette plante annuelle meurt à des températures inférieures à moins six degrés.

Feuillage

A la différence des tiges, les feuilles pennées comme celles de la fougère ne portent pas de duvet. Elles sont alternes et ordonnées en spirale autour de la tige principale. Attention: Chez les personnes sensibles, le contact de la peau avec les feuilles peut provoquer des irritations

Phacélie portant une abeille

En tant que plante mellifère, l’amie des abeilles est particulièrement précieuse.

Fleurs

La phacélie montre ses fleurs bleues filigranes et tubulaires de juin jusqu’aux premières gelées. Le pistil et les étamines ressortent des pétales et sont ainsi faciles à atteindre pour les insectes. Peu avant de faner, les inflorescences n’enroulent souvent en hélice vers l’extérieur. Comme son nom l’indique, les fleurs de l’amie des abeilles sont une source précieuse de pollen et de nectar pour les abeilles, les bourdons, les papillons et les syrphes.

Fruits

Les graines à l’aspect verruqueux et ridé de la phacélie qui germe dans l’obscurité se trouvent dans des fruits à capsules à deux carpelles qui éclatent quand on les touche.

Emplacement

La phacélie pousse de préférence dans un endroit en plein soleil ou au maximum à mi-ombre.

Sol

Pour le sol, la phacélie n’est pas très exigeante. Il faut seulement veiller à ce qu’elle soit perméable car cette plante ne supporte pas l’eau stagnante.

Fleurs de phacélie

En fanant, les fleurs de la phacélie s’enroulent sur elles-mêmes

Plantation

La phacélie peut se semer dès mars dans les emplacements au climat doux, sinon en avril directement en place à une profondeur d’environ un à deux centimètres. Avec une température de 12 à 18 degrés Celsius, les semences germent en l’espace de 14 jours. Comme cette plante est sensible au droit, il faut attendre pour les semer jusqu’à ce que les gelées du sol ne soient plus à craindre.

Entretien

La phacélie supporte assez bien la sécheresse et ne demande pas beaucoup d’entretien. Mais il faut juste lui apporter un arrosage suffisant pendant la phase de croissance. Une fois par mois, on peut apporter un peu d’engrais à la phacélie pour l’encourager à continuer à fleurir. Pour éviter un auto-ensemencement, il faut couper le pied avant la formation du fruit.

Utilisation

Dans un jardin propice aux abeilles, la phacélie trouve sa place dans un massif sec de vivaces ou dans un jardin de rocailles à côté de graminées décoratives et d’autres plantes annuelles. Semée à la volée, la phacélie pousse de la plus jolie manière en petits groupes. Mais on peut aussi cultiver des phacélies en pots. Dans nos régions, la phacélie est appréciée comme engrais vert. L’amie des abeilles est aussi volontiers plantée comme plante d’apiculture. Sa production de nectar et de pollen correspond à peu près à celle du colza ou du sarrasin. Et enfin, la phacélia est utilisée comme fourrage facile à digérer, par exemple pour l’élevage des porcs. Les hautes tiges de la phacélie conviennent certes bien comme fleurs coupées, mais comme elles peuvent provoquer des allergies, il faut être prudent quand on les offre.

Engrais vert à partir de phacélie

Le phacélia s’est bien établie comme plantes pour engrais vert en raison de ses caractéristiques. Elle n’est apparentée à aucune espèce de légumes de nos régions et peut donc s’intégrer sans difficulté à la rotation des cultures. Pour le sol, un engrais vert à partir de phacélies a l’effet d’une petite cure. Si, par exemple, on laisse les massifs de légumes inoccupés en hiver, le sol se dessèche et forme une croûte. Le semis de plantes à engrais vert protège la terre. La phacélie utilisée comme engrais vert doit être semée entre septembre et octobre en rangs distants de 10 à 15 centimètres. En décembre, on coupe alors les tiges, les feuilles restent sur la terre des massifs. Au printemps, on incorpore les restes de la plante en bêchant. Cela produit un humus très utile. Les légumes qui lui succèderont profitent de la terre ameublie en profondeur et riche en nutriments.

phacélies en groupes

Plantées en groupes ou comme engrais vert, les fleurs bleues de phacélie font un bel effet

Variétés

Particulièrement pour fournir de l’engrais vert agricole sur de grandes surfaces, diverses variétés vigoureuses et robustes de Phacelia tanacetifolia comme ‘Lisette’, ‘Angelia’, ‘Balo’, ‘Julia’ et ‘Gipha’ ont été élaborées.

Multiplication

La phacélie est annuelle et se multiplie par auto-ensemencement avant de mourir aux premières gelées. Pour un semis ciblé, on peut récolter les semences pendant la maturité des fruits et s’en servir au printemps suivant.

Maladies et parasites

Aussi bien les maladies végétales que les parasites ont peu de prise sur la phacélie. La phacélie protège d’autres plantes des vers des racines (nématodes) et de la hernie du chou.

Comment avez-vous trouvé cet article?