Plantes

Aloe vera

Aloe vera

Alexander Buggisch Alexander Buggisch

En tant que plante médicinale, l’aloe vera a une longue tradition envers les lésions cutanées. Mais cultivée en pot, elle est aussi très décorative. Nous présenterons dans cet article cette plante très intéressante et donnerons quelques conseils de soins.

Type de croissance
  • Plante vivace
Hauteur de croissance (à partir de)
de 40.00cm à 60.00cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 40.00cm à 60.00cm
Caractéristiques de la croissance
  • formation de rosettes
  • foothills
  • épines ou épingles
Couleur de la fleur
  • jaune
  • orange
  • rouge
Temps de floraison (mois)
  • Janvier à Février
Forme de la fleur
  • tubulaire
  • Cluster
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • lancéolées
  • pointed
Lumière
  • ensoleillé
Type de sol
  • gravier à loamy
Humidité du sol
  • sec à modérément sèche
Valeur du pH
  • alcaline à neutral
Tolérance à la chaux
  • amateur de citron vert
Besoins en nutriments
  • modérément nutritif
Humus
  • pauvre en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration florale
  • Décoration de feuilles
  • Plantes médicinales
Toxicité
  • non toxique
Dureté de l'hiver
  • sensible au gel
Utilisez
  • Écologisation de l'intérieur
  • Planteurs
  • Jardin d´hiver
Style de jardin
  • Jardin de la pharmacie
  • Jardin en pot

Origine et aspect

L’aloe vera est aussi appelé aloès des Barbades. Le nom botanique Aloe vient de l’arabe qui signifie «amer» qui fait référence au goût des feuilles. Vera vient du latin et signifie «véritable». Mais la plante n’a rien d’une vérité amère puisque l’on attribue de puissantes vertus curatives à environ 250 espèces du genre de l’aloe. Le jus extrait de ses feuilles est utilisé pour des soins de la peau et comme remède efficace contre les affections cutanées depuis l’antiquité. Originaire de la péninsule arabique, la plante a été exportée pendant des siècles dans presque tous les pays. Là où elle ne pourra pas prospérer à l’extérieur à cause du gel hivernal, elle se plaira comme plante d’intérieur ou cultivée en bac.

L’aloe vera est une plante herbacée même si son aspect extérieur avec ses feuilles charnues et épineuses fait plutôt penser à un cactus ou un agave. Elle pousse sans tronc dans une terre plus riche en nutriments et plus lourde et forme des feuilles en rosettes. Comme toutes les plantes succulentes, ces dernières sont épaisses et charnues. Elles sont pointues et possèdent des bords épineux. Les plantes atteignent jusqu’à 60 centimètres de haut et de diamètre selon l’emplacement. L’aloe vera forme en janvier une inflorescence avec un long pétiole entre les feuilles. Elle pousse verticalement vers le haut et forme parfois un à deux rameaux latéraux. Selon les espèces, des fleurs tubulaires jaunes, rouges ou orange qui se présentent en grappe autour de la tige sont situées aux extrémités.

Aloe vera comme plante médicinale

La plante médicinale Aloe vera a des vertus rafraîchissantes et d’évacuation de l’humidité

Dans l’espace germanophone, l’aloe vera comme plante médicinale est mentionnée depuis le 12ème siècle dans les sources écrites. Comme plante médicinale, elle est aujourd’hui encore très importante: on utilise surtout le jus des feuilles à des fins curatives, en particulier pour réduire et guérir les maladies et agressions cutanées:

  • son action purifiante aide à combattre l’acnée et son effet apaisant aide à combattre la neurodermite
  • Le jus d’une feuille fraîchement coupée soulage les brûlures légères et favorise le processus de guérison
  • En outre, le jus favorise la guérison des coupures, principalement des blessures et abcès qui guérissent mal
  • Dans les produits de soins, l’aloe vera réduit les pellicules, renforce les racines des cheveux et lutte contre la chute de cheveux
  • Lorsqu’on le consomme en respectant le bon dosage, le jus agit aussi comme laxatif
Feuille-d’aloe-vera

Le jus collant de l’aloe vera était autrefois utilisé en cas de coupures pour guérir la plaie et en cas de maladies cutanées. Aujourd’hui, la plante est un composant essentiel de nombre de produits de beauté et de soin de la peau

Emplacement et sol

Etant issu des régions tropiques ou subtropicales, l’aloe vera adore les emplacements chauds et ensoleillés. Si elle est cultivée comme plante d’intérieur, il lui faudra un endroit lumineux et ensoleillé près d’une fenêtre ou, mieux encore, dans un jardin d’hiver. Le sol doit être minéral, plutôt pauvre en humus et riche en nutriments mais pas trop humide. Les terres sablonneuses et bien perméables sont idéales car l’humidité stagnante entraîne des dégâts de pourriture. Les terreaux pour cactus ou succulentes sont bien adaptés à la plante.

Utilisation

L’aloe vera est souvent cultivée comme plante en pot ou plante d’intérieur. Elle peut aussi être utilisée avec différentes espèces de cactus et d’autres succulentes tropicales en auge mais qui doivent ensuite être hivernées à l’abri du gel. Dans tous les cas, donnez lui l’été la place la plus ensoleillée et la plus chaude que votre appartement ou terrasse peut lui offrir.

Plantation et soins

Même si l’aloe vera est cultivée comme plante d’intérieur, elle doit être placée l’été sur le balcon ou la terrasse car les conditions de luminosité y sont les meilleures. Arrosez la plante parcimonieusement et veillez à ce que l’intérieur de la rosette ne soit pas humide. Dans son pays d’origine chaud, l’approvisionnement en eau sur la rosette est souvent vitale mais sous nos latitudes, il peut entraîner des dégâts de pourriture. Il faut arroser l’aloe vera de préférence par une soucoupe et mettre de l’eau d’arrosage toutes les deux semaines avec un peu d’engrais liquide pour cactus. Une fois l’inflorescence flétrie, on la coupe pour encourager la croissance de nouvelles fleurs.

Comme une plante en pot et en bac typique, l’aloe vera doit être rempotée suivant son âge tous les deux à quatre ans. Pour la plantation, il faut utiliser un terreau sablonneux pour cactus ou pour succulentes ou un terreau pour plantes en bac enrichi avec deux fois plus de sable ou de granules d’argile. On peut aussi y ajouter une cuillère à soupe de carbonate de calcium car l’aloe vera aime beaucoup le calcaire. Après le rempotage, la pante doit souvent être tuteurée à l’aide de deux tuteurs jusqu’à elle ait formé de nouvelles racines. Comme elle est vraiment très lourde, il se peut sinon qu’elle bascule dans la nouvelle terre.

Fleurs d’aloe-vera

La couleur des fleurs de l’aloe vera varie suivant l’espèce entre le jaune, l’orange et le rouge. Les inflorescences se présentent en grappe

Hivernage

Mettez l’aloe vera rapidement dans ses quartiers d’hiver car des températures aussi basses que quatre degrés peuvent endommager la plante. L’aloe vera passera l’hiver de préférence dans un jardin d’hiver lumineux, pas trop chauffé à 15 degrés environ. Autre solution, une fenêtre exposée au sud dans une pièce fraîche conviendra aussi. Arrosez la plante très peu durant les mois d’hiver. Un arrosage toutes les quatre ou six semaines est suffisant. La fertilisation n’est pas non plus nécessaire. Ce temps de repos est important pour que la plante puisse former des fleurs. Dès que les pousses fleuries apparaissent, il peut à nouveau se réchauffer.

Multiplication

L’aloe vera forme des stolons et des rejets. Pour la multiplication, les petites plantes déjà prêtes peuvent être retirées de la plante mère et plantées individuellement si elles mesurent au moins cinq centimètres.

Maladies et parasites

Si aucune grosse erreur de soins n’a été faite, l’aloe vera est une plante très robuste qui est rarement attaquée par les parasites ou les maladies des plantes. Les pertes sont presque toujours dues au pourrissement de la racine par un mauvais substrat ou un trop grand apport d’eau. Les cochenilles et cochenilles farineuses peuvent survenir parfois les mois d’hiver.

Comment avez-vous trouvé cet article?