Plantes

Sauge officinale

Salvia officinalis

Verena Schmidt Verena Schmidt

Sauge officinale, herbe sacrée ou thé d’Europe, la diversité des noms exprime aussi la très grande diversité d’utilisation de cette plante. Voici comment planter, prendre soin et récolter cette plante médicinale.

Type de croissance
  • Plante vivace
Hauteur de croissance (à partir de)
de 40.00cm à 80.00cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 40.00cm à 60.00cm
Caractéristiques de la croissance
  • debout
  • horst-forming
  • bushy
Couleur de la fleur
  • violet
Temps de floraison (mois)
  • Juin à August
Forme de la fleur
  • Faux épis
Caractéristiques des fleurs
  • comestible
Couleur des feuilles
  • vert
  • gris argent
  • multicolore
Forme de la feuille
  • elliptiques
  • étroites elliptiques
Propriétés des feuilles
  • evergreen
Lumière
  • ensoleillé
Type de sol
  • pierre à loamy
Humidité du sol
  • sec à modérément sèche
Valeur du pH
  • faiblement alcaline à neutral
Tolérance à la chaux
  • amateur de citron vert
Besoins en nutriments
  • modérément nutritif
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration florale
  • Décoration de feuilles
  • Plantes médicinales
  • Nectar ou plante à pollen
Toxicité
  • faiblement toxique
Les zones climatiques selon l'USDA
  • 6
Domaines de la vie
  • FR1
  • ST1
  • FS
Utilisez
  • Frontières
  • Position unique
  • Planteurs
  • rabais
Style de jardin
  • Jardin de la pharmacie
  • Jardin du fermier
  • jardin méditerranéen
  • Jardin d'herbes aromatiques
  • Jardin naturel
  • Prairie Garden
  • Jardin en pot

Origine

La sauge officinale (Salvia officinalis), connue également sous les noms d’herbe sacrée ou thé d’Europe, est l’une des quelques 900 espèces de sauge. Comme d’autres espèces aussi, elle appartient à la famille des lamiacées (Lamiaceae).

Cette plante médicinale et condimentaire vivace est originaire du bassin méditerranéen et d’Afrique du Nord où elle se trouve sur des emplacements calcaires. Le mot latin « salvus » signifie « sain » et indique l’usage médicinal, car la sauge officinale a un effet calmant en cas de maux de gorge et, en tant que traditionnelle plante médicinale elle a depuis longtemps sa place dans les jardins de curé.

Port

La sauge officinale est une vivace au port buissonnant, persistante avec un rhizome fortement ramifié et des tiges. La plante mesure entre 40 et 80 centimètres de haut.

Feuilles

Les feuilles de la sauge officinale sont elliptiques, veloutées, vert-gris et de 5 centimètres de long environ. En les frottant, elles dégagent un parfum fortement aromatisé et leur goût est épicé à amer.

Fleurs

Abeilles et insectes se réjouissent lorsque apparaissent les feuilles labiées bleu-violet de juin à août en longs faux épis. Les tiges sont alors densément garnies de fleurs de 2 centimètres de long environ.

Fleurs de sauge officinale

De juin à août, la sauge officinale arbore des fleurs labiées bleu-violet

Emplacement

La sauge officinale a besoin d’un emplacement ensoleillé et chaud. Le carré d’aromatiques ou la spirale d’aromatiques, où elle attire de nombreux insectes, sont des endroits idéals pour ce sous-arbrisseau qui aime la chaleur.

Sol

Le sol doit être sec, calcaire et perméable. Il faut éviter l’eau stagnante. La sauge officinale convient également à la culture en pot. Utilisez alors de préférence du terreau pour plantes aromatiques.

Plantation

Vous pouvez semer la sauge officinale à partir de mars sur un bord de fenêtre ou dans une serre ou à partir de mai en pleine terre. Il faut éclaircir les plantules en les espaçant de 30 à 40 centimètres.

Sauge dans un massif aromatiques

Un carré d’aromatiques ensoleillé est l’emplacement idéal pour la sauge officinale

Soins

Arrosez la sauge officinale régulièrement mais avec modération de façon à ce que l’eau ne stagne pas. Avec les années, le sous-arbrisseau au port buissonnant en largeur se lignifie par en bas, une taille annuelle au printemps après les dernières gelées peut retarder ce phénomène. En outre, la plante reste en forme de cette façon et ne s’effondre pas très rapidement. Une taille stimule la formation de nouvelles tiges, autrement, tôt ou tard, il n’y a plus de nouvelles tiges fraîches à récolter. Il ne faut toutefois pas tailler trop dans le vieux bois.

Si vous ne voulez pas de semis importuns au jardin, éliminez les fleurs fanées. Pour cela, il suffit de couper jusqu’à la première ou la deuxième paire de feuilles sous les faux épis.

En hiver, grâce à ses feuilles persistantes, la sauge officinale reste aussi présentable. Une protection de brindilles et branches de sapin est utile à cette saison car elle ne supporte pas toujours les fortes gelées. Les variétés au feuillage de couleur sont encore plus sensibles que l’espèce.

Récolte et conservation

Si vous voulez récolter la sauge vous pouvez cueillir ses jeunes feuilles tout au long de l’année. Les feuilles vert-gris, feutrées, ont un parfum puissant et un goût fort. L’arôme des feuilles se renforce juste avant la floraison, c’est alors le bon moment pour sécher la sauge ou aussi pour la congeler. Tous les plats de viande et méditerranéens, par exemple la saltimbocca (viande de veau roulée), ainsi que les sauces et les huiles peuvent être aromatisées avec des feuilles fraîches ou séchées. Le beurre de sauge est une alternative bon marché et délicieuse aux sauces pour pâtes. Mais attention: La sauge officinale a un goût très intense et doit être utilisée avec modération pour assaisonner les plats. Les fleurs aussi sont délicieuses, elles réhaussent en outre les plats avec un peu de couleur. Les feuilles des nombreuses variétés de sauge officinale sont également aromatiques et comestibles.

Récolter la sauge officinale

La sauge officinale peut se récolter tout au long de l’année

Effet curatif

La sauge officinale sert de remède pour de nombreux troubles. Elle contient, outre des huiles essentielles, des tanins et substances amères ainsi que des flavonoïdes et de l’acide rosmarinique. La plante médicinale a une action astringente, antiseptique et antispasmodique: ainsi, la tisane de sauge officinale s’utilise en cas d’inflammations de la bouche et de la gorge et en gargarismes en cas de maux de gorge. Prise en usage interne, la plante soulage en cas de troubles du tube digestif. La sauge officinale passe aussi pour anti-transpirant et assure la diminution du lait chez les mères qui allaitent, ce qui aide lors du sevrage. En usage externe, les tisanes et applications à la sauge aident à la cicatrisation et soulagent les piqûres d’insectes.

Particularité dangereuse

Malgré ses nombreuses qualités, la sauge officinale a aussi son revers. L’huile essentielle contient la neurotoxine thuyone, aussi faut-il éviter d’en prendre sur une période prolongée. La prise de sauge officinale est totalement déconseillée pendant la grossesse.

Variétés

Il existe de nombreuses variétés de sauge officinale.

Certaines variétés élargissent la palette de couleurs, par exemple la sauge officinale rose (Salvia officinalis ’Rosea’), dont les fleurs apparaissent de juillet à août et avec lesquelles elle attire de nombreux insectes et abeilles. La plante préfère les emplacements ensoleillés, secs. Grâce à ses nombreuses fleurs roses, elle est aussi utilisée comme plante d’ornement.

La sauge officinale de Bavière (Salvia officinalis ’Mittenwald’) possède un goût intense. Il convainc également par sa nature robuste et sa durabilité, ce qui le rend idéal pour la cuisine et le jardin d'herbes aromatiques. Berggartense remarque par son port compact jusqu’à 40 centimètres de haut et ses feuilles larges. Dwarf est une variété compacte qui ne mesure que 20 centimètres de haut.

Il existe également des variétés à fleurs blanches, par exemple ’Alba’. Egalement la sauge officinale naine blanche (Salvia officinalis ’Nana Alba’) est, comme son nom l’indique, un sous-arbrisseau de petite taille qui n’atteint que 20 à 40 centimètres de haut.

Toutefois, il existe aussi quelques magnifiques variétés, véritablement remarquables par leur feuillage décoratif. Les variétés ’Purpurascens, Icterina ou Tricolorpossèdent un feuillage rouge, vert jaune ou blanc vert et sont très attractives en pots tout au long de l’année.

Multiplication

Vous pouvez multiplier la sauge officinale au printemps par semis. En outre, il est possible de multiplier par division ou à partir de juin par des boutures de 10 centimètres de long. Vous devez retirer toutes les feuilles sauf deux des boutures, piquer les tiges dans du terreau de bouturage et les maintenir humides jusqu’à la formation de racines.

Maladies et parasites

La sauge officinale est relativement résistante aux maladies et parasites.

Comment avez-vous trouvé cet article?