Bien tailler la lavande

Karina Dinser-Nennstiel Karina Dinser-NennstielFolkert Siemens Folkert Siemens

Pour avoir une lavande dont la croissance est compacte et la floraison abondante même après plusieurs années, il faut la tailler régulièrement. On vous explique comment.

La lavande vient du bassin méditerranéen occidental et y est cultivée pour la production de fragrances en vue de la fabrication de parfums. Qui ne connaît pas les champs de lavande à perte de vue, ces motifs de cartes postales typiques de la Provence? Dans les jardins, la lavande vraie (Lavandula angustifolia) est aussi très populaire même si elle n’y est pas cultivée comme plante utile. La lavande s’associe à merveille avec les rosiers et décore depuis toujours les jardins baroques en Europe centrale.

Taille de la lavande: voici l’essentiel en quelques lignes
  • Taillez les rameaux de l’an dernier jusqu’à leur base avec le taille-haie ou le sécateur à partir de fin février
  • Raccourcissez d’un tiers les tiges dont les fleurs sont fanées en été après la floraison
  • Ne taillez pas la lavande jusqu’aux rameaux dépourvus de feuilles car elle ne poussera généralement plus ensuite
  • Les meilleures chances de réussite d’une taille de rajeunissement sont en juin/juillet

Le bon emplacement pour la lavande

La lavande peut atteindre une hauteur de 30 à 60 centimètres. Elle est souvent considérée comme un arbuste mais du point de vue botanique, c’est un sous-arbrisseau. Les rameaux âgés d’un an restent dans un premier temps herbeux et avec les années, ils se lignifient par en bas. Peu exigeante et assoiffée de soleil, la lavande préfère un sol sec, maigre et ne doit donc pas être fertilisée. En tant que plante originaire du sud, la lavande est par ailleurs très sensible au gel, surtout lorsqu’elle pousse dans un sol très riche en nutriments et en humidité. L’emplacement idéal sera à l’abri du vent et orienté vers le sud devant le mur d’une maison. Le meilleur moment pour récolter la lavande se situe juste avant la floraison.

Taille de la lavande

En été, après la floraison, la lavande doit être taillée d’un tiers avec un sécateur

Taille d’entretien de la lavande

La lavande doit être taillée chaque année pour rester compacte. Lorsqu’on laisse les plantes pousser sans les tailler durant plusieurs années, elles finissent par se déliter et se dégarnir. Les branches ligneuses ne forment aucune nouvelle pousse et ne se ramifient qu’avec réticence même après une taille d’entretien.

La méthode «Un tiers - deux tiers» a fait ses preuves pour la taille de la lavande: après la floraison, taillez avec un taille-haies d’un tiers tous les rameaux pour retirer toutes les fleurs fanées mais de façon à conserver les extrémités de plantes feuillées. Une taille sévère de deux tiers intervient ensuite au printemps afin que les plantes gardent un port compact et se lignifient bien. La meilleure période pour tailler a lieu dès que le risque de gel n’est plus à craindre.

Important: veillez aussi lors de la taille du printemps à conserver une petite partie du rameau pourvu de quelques feuilles de l’an passé pour que les buissons de lavande se développent de nouveau bien.

Taille d’entretien de la lavande en pot

Les espèces de lavande à faible croissance comme «Peter Pan» s’épanouissent également en pot. Une taille d’entretien régulière permet de conserver une belle forme des plantes. Le bon moment se situe immédiatement après la floraison. Simplifiez-vous la tâche en reliant le haut de la plante et coupez ensuite un bon tiers du feuillage y compris les tiges fleuries

Rajeunir de vieux plants de lavande?

Les vieux buissons de lavande qui se délitent et dotés de rameaux principaux divariqués ne peuvent plus être sauvés, dans la majorité des cas, par une taille de rajeunissement. Mais comme bien souvent dans la vie de tout jardinier, ça ne coûte rien d’essayer. Le succès semble dépendre fortement du moment de la taille. Certains jardiniers racontent en effet qu’après une taille radicale en juin/juillet, leurs vieux buissons de lavande ont à nouveau bourgeonné la même année et bien refleuri l’année suivante.

Comment avez-vous trouvé cet article?