Plantes

Erable champêtre

Acer campestre

Dans les jardins, l’érable champêtre est planté essentiellement en haie. Il convient toutefois aussi comme arbre de jardin et c’est un excellent choix pour un jardin naturel.

Type de croissance
  • Petit arbre
Hauteur de croissance (à partir de)
de 500 cm à 1500 cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 500 cm à 1000 cm
Caractéristiques de la croissance
  • conique
  • sphérique
  • serré
  • multi-tronc
Couleur de la fleur
  • jaune
Temps de floraison (mois)
  • Avril à Mars
Forme de la fleur
  • Panicules
Caractéristiques des fleurs
  • non rempli
  • dioecious
  • hermaphrodite
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • 3-5-lobes
  • lobée
Propriétés des feuilles
  • Coloration d'automne
  • comestible
Couleur des fruits
  • brun
Forme du fruit
  • fruits à coque
  • Fruits fissiles
Caractéristiques des fruits
  • Auto-ensemencement
Lumière
  • ensoleillé à absurde
Type de sol
  • gravier à argile
Humidité du sol
  • sec à frais
Valeur du pH
  • alcaline à faiblement acide
Tolérance à la chaux
  • amateur de citron vert
Besoins en nutriments
  • modérément nutritif
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration florale
  • Décoration de feuilles
  • Bijoux en écorce
  • Protection des oiseaux
  • Nectar ou plante à pollen
  • plante sauvage indigène
Toxicité
  • non toxique
Dureté de l'hiver
  • hardy
Les zones climatiques selon l'USDA
  • 5
Utilisez
  • Montage au sol
  • Position unique
  • couper les couvertures
  • Coupe de la forme
  • les haies en culture libre
  • Les plantes ligneuses paysagères
  • Arbre pionnier
  • Écran de confidentialité
  • Écologisation des routes
  • Pare-vent
Style de jardin
  • Jardin du fermier
  • jardin formel
  • Jardin naturel
  • Facilités de stationnement
  • Jardin forestier
Ami des abeilles
plante amie des abeilles

Origine

Parmi toutes les espèces d’érables existantes, l’érable champêtre (Acer campestre) est celui qui a la plus grande zone de répartition. On le trouve en Europe (sauf en Irlande, en Ecosse et en Scandinavie), en Asie Mineure, dans le Nord de l’Iran et en Afrique du Nord. On le rencontre aussi en montagne jusqu’à 1000 mètres. Il pousse généralement dans des forêts de chênes, de charmes et des forêts de plaine riches en herbacées ou en lisière de forêts, dans des haies et des bosquets champêtres. L’érable dit était jadis surtout un arbre nourricier pour les hommes et les animaux: Ses feuilles étaient macérées en fermentation lactique comme de la choucroute et mangées l’hiver. De plus, les tiges effeuillées servaient de fourrage en été.

Port

Avec une hauteur de 5 à 15 mètres, l’érable champêtre est un arbre de petite taille à taille moyenne mais qui présente parfois plusieurs troncs. Il est généralement large de 5 à 10 mètres. Les sujets très âgés et isolés peuvent atteindre jusqu’à 15 mètres de largeur. L’érable champêtre grandit d’environ 40 à 45 centimètres par an en hauteur et de 25 à 35 centimètres en largeur. Au début, la couronne est ovale puis elle s’arrondit avec l’âge. Les tiges sont gris clair à brun ocre et présentent souvent des listes de lièges étonnantes. Déjà chez des arbres relativement jeunes, l’écorce du tronc est fortement parcourue de longues crevasses voire d’incisions.

Feuilles

Les feuilles caduques opposées de l’érable champêtre sont d’un vert clair remarquable lors de la pousse pour devenir plus tard vert moyen à vert foncé. Elles sont longues de cinq à huit centimètres et larges de cinq à dix centimètres. Les lobes au nombre de trois à cinq sont disposés de manière alternée et à bords plats. Par ailleurs, les feuilles et les pétioles secrètent du latex. En automne, l’érable champêtre impressionne par son feuillage qui se pare d’un jaune lumineux ou d’orange, occasionnellement il arbore aussi des tons rouge cramoisi.

Fleurs

L’érable champêtre fleurit pendant la pousse des feuilles en avril ou mai. On peut alors trouver sur un même arbre des feuilles des deux sexes. Ce qui est inhabituel, c’est que les fleurs de l’érable champêtre présentent les deux caractéristiques sexuelles (pistils et étamines). Mais dans de nombreux cas, il ne se forme qu’un seul des sexes dans une fleur. Les fleurs sont érigées et forment des corymbes en grappes.

Fruits

Les fruits de l’érable champêtre sont des fruits secs ailés marrons contenant deux petites noix. Les ailes typiques du fruit sont disposées à l’horizontale et arrivent à maturité à partir du mois d’août ou de septembre. Au début de leur développement en été, les fruits sont nettement rouges.

Fruits de l’érable champêtre

Fruits de l’érable champêtre: les ailes pointent dans des directions opposées.

Emplacement

L’érable champêtre qui aime la chaleur préfère le plein soleil, voire une ombre légère. A mi-ombre, sa croissance n’est pas satisfaisante à la longue. En revanche, l’érable champêtre s’accommode très bien de la chaleur et de la sécheresse. Il est par ailleurs très résistant au gel et supporte également bien les emplacements venteux près des côtes.

Sol

Pour le sol, l’érable champêtre n’a pas d’exigences particulières. Les sols profonds secs à frais sont parfaits, il ne supporte pas l’eau stagnante. Il préfère une terre calcaire.

Plantation

Les érables champêtres sont généralement proposés comme hautes tiges avec des racines en mottes ou en ballot, les plantes destinées aux haies souvent aussi avec les racines nues. Plantez les sujets en ballots et à racines nues de préférence en dehors de la période de végétation, de préférence en automne ou au printemps. Les érables champêtres en motte peuvent être plantés toute l’année. Consolidez les hautes tiges après la plantation avec un piquet.

Pour la plantation en haie, la distance entre les pieds doit être de 50 à 70 centimètres en fonction de la taille des plantes. Pour pouvoir varier légèrement la distance en fonction de la largeur des différentes plantes, vous devez creuser des tranchées de plantation.

Dans tous les cas, ne plantez pas les arbustes trop profondément et recouvrez le sol avec un mulch de compost d’écorce après les avoir arrosés abondamment. Auparavant, vous devez épandre des copeaux de corne autour des racines. Les plantes de haies assez petites dont la culture n’est encore complètement terminée seront raccourcies d’au moins un tiers après la plantation pour bien se ramifier.

Entretien

Comme c’est un arbuste indigène, l’érable champêtre est très bien adapté aux conditions climatiques d’Europe Centrale. En règle générale, il n’a pas besoin de mesures d’entretien particulières. Dès que l’arbre est bien enraciné, il peut se passer d’un ajout d’engrais dans l’eau d’arrosage. D’ici là, vous devez le fertiliser au printemps avec du compost mûr et l’arroser en cas de sécheresse durable.

Taille

Cet arbuste supporte certes extrêmement bien la taille et se régénère très bien, mais quand il est planté comme arbre de maison, il n’a pas besoin d’être taillé régulièrement pour former une belle couronne. Mais l’érable champêtre est aussi très apprécié comme arbre taillé en forme: dans ce cas, la couronne est mise en forme une à deux fois par an avec un taille-haie. Pour les haies d’érables champêtres, deux tailles de formation par an sont également utiles car ils ont une assez forte croissance. La première date de taille se situe aux alentours de la Saint Jean et la deuxième en fin d’été ou en fin d’hiver. Pour les haies non entretenues et n’ayant plus de forme, une taille de rajeunissement jusqu’au vieux bois n’est pas problématique. On la fait de préférence en fin d’hiver.

Utilisation

L’érable champêtre de nos régions est un des arbustes les plus variés et les plus robustes qui soient. On le plante souvent comme arbre de rue ou de parc et aussi lors de mesures de renaturation et d’autres plantations d’arbustes comme par exemple des haies bocagères et des creux de terrain dans la nature. Comme il s’enracine bien dans les couches supérieures du sol, l’érable champêtre est souvent utilisé pour stabiliser des pentes. Dans un jardin, il convient parfaitement pour des haies brise-vent libres ou taillées, mais il peut aussi être utilisé comme arbre de maison ou arbuste taillé en forme en plantation isolée. Surtout pour les jardins naturels, l’érable champêtre est un excellent choix: les insectes et les oiseaux sont nombreux à se sentir particulièrement bien dans l’érable champêtre. Les fleurs ainsi que les pucerons qui vivent sur les feuilles sont souvent fréquentés par les abeilles mellifères. Aux oiseaux, l’érable planté comme arbre isolé ou comme haie offre un lieu de nidification protégé.

Haie d’érables champêtres

Les haies d’érables champêtres ont une forte croissance et peuvent devenir assez grands.

Variétés

  • ‘Elsrijk’: arbre de petite taille, haut de 6 à 12 mètres, à la couronne ronde ou ovale; feuilles plus petites que chez l’espèce sauvage; couleurs d’automne d’un jaune lumineux; plus tard, chute des feuilles; très bon arbre de maison ou de rue
  • ‘Nanum’: buisson érigé, arrondi et bien dense; à l’âge adulte généralement plus large que haut; cultivé en arbre boule à petite couronne, une bonne alternative à l’érable boule (Acer platanoides ‘Globosum’) bien connu.
  • ‘Royal Ruby’: arbre de petite taille ou à plusieurs troncs; bourgeons rouge pourpre, au cours de l’été d’un vert foncé mat.
  • ‘Silver Celebration’: 6 à 10 mètres de hauteur; couronne en boule; feuilles bordées de blanc crème
Acer campestre Silver Celebration

Erable champêtre ‘Silver Celebration’:

Multiplication

L’érable champêtre est facile à cultiver à partir de graines. Récoltez les semences arrivées à maturation en automne, puis retirez les ailes sèches et semez immédiatement dans des caisses ou directement en pleine terre dans un massif de semis. Les écarts de températures et l’humidité hivernale interrompent l’inhibiteur de germination et les graines reprennent généralement très bien au printemps. Comme l’érable champêtre se resème souvent lui-même, on peut aussi facilement trouver de nouveaux pieds en déterrant les plantules à l’automne et en les replantant à l’endroit choisi.

Les variétés cultivés d’érable champêtre sont multipliées par greffe, généralement par la méthode dite en écussonnage au cours de laquelle un œil de la variété noble est inséré en été derrière l’écorce de plantules enracinées.

Maladies et parasites

L’érable champêtre est principalement un peu sujet au mildiou ainsi qu’aux attaques de pucerons. Cet arbuste est cependant assez robuste pour ne pas être atteint durablement par ces maladies fongiques et ces parasites. Un traitement n’est donc généralement pas nécessaire.

Comment avez-vous trouvé cet article?