Plantes

Cœur de Marie

Lamprocapnos spectabilis

Eva Monning Eva Monning

Si extravagante, si romantique, si peu exigeante: le Cœur de Marie est une magnifique vivace de jardin à floraison précoce à mi-ombre. Voici comment planter et soigner le Cœur de Marie.

Type de croissance
  • Plante vivace
Hauteur de croissance (à partir de)
de 60.00cm à 80.00cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 0.00cm à 0.00cm
Caractéristiques de la croissance
  • surplombant
  • horst-forming
  • bushy
Couleur de la fleur
  • rose
  • blanc
Temps de floraison (mois)
  • Avril à Juin
Forme de la fleur
  • ombellifères
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • pennées
  • lobée
Caractéristiques des fruits
  • peu impressionnant
Lumière
  • absurde à ombragé
Type de sol
  • loamy
Humidité du sol
  • frais à humide
Valeur du pH
  • faiblement alcaline à faiblement acide
Tolérance à la chaux
  • tolérant au calcaire
Besoins en nutriments
  • riche en nutriments
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration florale
Toxicité
  • toxique
Dureté de l'hiver
  • hardy
Les zones climatiques selon l'USDA
  • 5
Domaines de la vie
  • GR2
  • B2
Utilisez
  • Lits de fleurs
  • Bouquets
  • Position unique
  • Planteurs
  • Sous-plantation
Style de jardin
  • Jardin du fermier
  • Jardin de fleurs
  • Jardin forestier

Origine

A l’état naturel, le Cœur de Marie (Lamprocapnos spectabilis) pousse dans les forêts clairsemées de feuillus en Chine et en Corée. En raison de la forme des ses fleurs, cette plante a longtemps été attribuée à la famille des fumariacées (Dicentra), son nom botanique est donc Dicentra spectabilis.

Mais en 1997, le Cœur de Marie, comme on appelle aussi couramment cette vivace a reçu son propre nom de famille Lamprocapnos en raison de sa différence anatomique. Lamprocapnos spectabilis est jusqu’à aujourd’hui le seul représentant de cette famille. Dans le commerce des plantes, on trouve toutefois encore souvent cette vivace sous son ancien nom. Le Cœur de Marie (ou Cœur Saignant) appartient avec les autres dicentras (Dicentra) à la famille des papavéracées (Papaveraceae). En 2017, le Cœur de Marie a reçu le titre de Plante toxique de l’année.

Port

Le port du Cœur de Marie est très caractéristique. Cette herbacée résistante atteint environ 80 centimètres de hauteur et jusqu’à 60 centimètres de largeur, ses fleurs poussent sur des tiges retombant en arc qui lui donnent une note très romantique.

Cœur de Marie

De grandes fleurs d’un rose rouge semblent voler au-dessus d’un feuillage filigrane.

Feuilles

Les feuilles filigranes mais serrées du Lamprocapnos sont pennées et labiées. Elles mesurent 40 centimètres sur 20 centimètres. Le feuillage est d’un frais vert clair lorsqu’il apparaît. Après la floraison, les nutriments ne sont plus apportés et le feuillage meurt.

Fleurs

Ce sont les fleurs avec leur aspect particulier en forme de cœur qui sont à l’origine du nom du Cœur de Marie ou Cœur Saignant. Elles apparaissent dès le printemps généralement au nombre de douze par tige et sont rose ou blanches dans la variété naturelle. Le nom anglais de cette plante est «Lady in a bath» (Dame dans sa baignoire) C’est l’impression qu’elle donne quand on retourne les fleurs et on les presse légèrement.

Emplacement

En raison de son origine dans les forêts clairsemées de feuillus, le Cœur de Marie préfère un emplacement légèrement ombragé ou exposé au soleil couchant et abrité qui peut sans problème être un peu plus frais. Pour bien fleurir, le rustique Cœur de Marie a besoin d’une période de gel.

Sol

Comme c’est le cas dans les forêts, le sol doit être humifère et humide. Une terre peu calcaire et un supplément d’arrosage pendant les étés chauds sont conseillés.

Cœur de Marie en rouge et blanc

Les variétés blanches et rose-rouge s’associent magnifiquement.

Plantation

Le Cœur de Marie se plante au printemps pour que les racines de cette vivace puissent prendre suffisamment bien avant le premier hiver. Placez plusieurs jeunes plants à une distance de 40 à 60 centimètres et pas plus profondément qu’ils n’étaient plantés dans leur pot. Incorporez autour des pieds un peu de compost à la terre. Arrosez ensuite abondamment. Attention: La sève (surtout dans la racine) contient des alcaloïdes, de l’isoquinoléine, qui peuvent avoir un effet irritant pour la peau et les muqueuses. Plantez donc le Cœur de Marie hors de portée des enfants qui sont fascinés par les fleurs en forme de Cœur, et portez des gants lors de la plantation et de l’entretien.

Entretien

Pour éviter un ensemencement de cette vivace, on peut retirer les fleurs fanées. Tous les deux ans, il faut incorporer à l’automne un peu de compost autour du pied. Cela suffit à fertiliser le Cœur de Marie. En période de chaleur, la vivace doit être éventuellement légèrement arrosée. Après la fin de la floraison au début de l’été, le feuillage jauni peut être coupé au ras du sol. Conseil: Si vous voulez que votre Cœur de Marie en pot fleurisse abondamment au printemps, il faut le placer pendant l’hiver de préférence dans une serre à l’abri du gel.

Division

S’il devient trop grand, le Cœur de Marie peut être divisé ni nécessaire. Mais cette vivace s’épanouit au mieux si elle peut s’établir pendant plusieurs années sur son emplacement.

Cœur de Marie et Jacinthe d’Espagne

Duo romantique: Cœur de Marie et Jacinthe d’Espagne

Utilisation

Le Cœur de Marie se prête bien aux plantations en bordure de bosquets et aux jardins d’ombre. Au printemps, ses fleurs pastel éclairent merveilleusement un arrière-plan sombre. Dans un massif de vivaces à l’ombre ou à mi-ombre, le Cœur de Marie incline ses tiges courbées vers l’avant. Attention: Le Cœur de Marie est une plante à floraison précoce et se fane après la floraison.

Pour éviter la formation d’espaces vides peu esthétiques dans un massif, il faut l’associer avec des plantes qui fleurissent en été ou en automne. De bons compagnons pour le Cœur de Marie sont notamment des vivaces à feuillage décoratif comme les hostas (Hosta), les heuchères (Heuchera) ou le sceau de Salomon (Polygonatum). Les variétés blanches s’harmonisent particulièrement bien avec les fleurs bleues du myosotis du Caucase (Brunnera) et les ancolies (Aquilegia). Même dans de grands pots, le Cœur de Marie présente ses fleurs ravissantes. Les tiges conviennent parfaitement comme fleurs coupées résistantes.

Variétés

La variété ’Alba’ connue de longue date exhibe des cœurs d’un blanc pur. On trouve aussi une variété rouge foncé et blanche du nom de ’Valentine’. Elle conserve ses feuilles un peu plus longtemps après la floraison et se fane plus tard. La variété ’Goldheart’ porte un étonnant feuillage vert-jaune.

Cœur de Marie ’Alba’

La variété ‘Alba’ (Lamprocapnos spectabilis) séduit par ses élégants cœurs fleuris.

Multiplication

La multiplication du Cœur de Marie se fait soit après la floraison par division (seulement pour les plantes un peu anciennes), par marcottage ou par bouturage. Placez les boutures d’environ 15 centimètres de long simplement dans de l’eau jusqu’à ce qu’elles forment des racines. Dans un massif, la multiplication par semis est une possibilité. Pour cela, récolter les graines en été après la floraison et semez-les directement en terre à l’automne. Cette plante a besoin de froid profite de l’hiver pour activer sa germination. Dans un jardin champêtre, vous pouvez aussi laisser à la plante le soin de se resemer elle-même.

Maladies et parasites

Si le Cœur de Marie se trouve trop au sec, il risque de se dessécher et d’être la proie des pucerons. Les escargots aiment les tendres feuilles au printemps, c’est pourquoi il faut commencer à les combattre dès le début de la pousse. Si l’emplacement est trop humide (eau stagnante) et chaud, le Cœur de Marie est facilement infesté par le mildiou ou le phytophtora (Phytophtora). Des trous aux extrémités des fleurs ne proviennent pas d’un parasite mais sont causés par les morsures des bourdons terrestres qui accèdent ainsi au nectar.

Comment avez-vous trouvé cet article?