Plantes

Cyprès Leyland

x Cupressocyparis leylandii

Eva Monning Eva Monning

Avec sa croissance rapide et dense, le cyprès Leyland est la plante de haie idéale Voici comment planter et prendre soin de ce conifère.

Type de croissance
  • Arbre principal
Hauteur de croissance (à partir de)
de 1500.00cm à 3000.00cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 300.00cm à 550.00cm
Caractéristiques de la croissance
  • columnar
  • conique
  • bushy
Forme de la fleur
  • Cones
Caractéristiques des fleurs
  • monoïque
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • needle-shaped
  • écailleux
Propriétés des feuilles
  • evergreen
Forme du fruit
  • Cône
Lumière
  • ensoleillé à semi-ombragé
Type de sol
  • gravier à loamy
Humidité du sol
  • frais à humide
Valeur du pH
  • neutral à faiblement acide
Tolérance à la chaux
  • tolérant au calcaire
Besoins en nutriments
  • riche en nutriments
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • une croissance pittoresque
Toxicité
  • non toxique
Dureté de l'hiver
  • hardy
Les zones climatiques selon l'USDA
  • 7
Domaines de la vie
  • G2
  • G3
  • GR2
  • GR3
Utilisez
  • Position unique
  • couper les couvertures
  • Plantation en groupe
  • Écran de confidentialité
Style de jardin
  • jardin formel
  • Jardin du Japon
  • Facilités de stationnement
  • Jardin en pot

Origine

Le cyprès Leyland (nom botanique réel x Cuprocyparis leylandii, mais plus connu sous le nom de x Cupressocyparis leylandii) est aussi appelé cupressocyparis ou cyprès bâtard car c’est un croisement du cyprès de Monterey (Cupressus macrocarpa) et du faux cyprès Nootka (Xanthocyparis nootkatensis). Il a été créé dès la fin du 19ème siècle et fait partie de la grande et vaste famille des cupressacées (Cupressaceae). De nos jours, c’est une plante appréciée pour les haies, en particulier en Angleterre.

Port

Le cyprès Leyland est un arbre persistant, extrêmement vigoureux qui peut atteindre des hauteurs de 30 mètres, avec cette particularité que ce conifère peut déjà atteindre les dix premiers mètres en dix ans avec une croissance pouvant aller jusqu’à un mètre par an. Ce conifère a un port en colonne avec une couronne dense et des extrémités légèrement retombantes. Ses branches sont recouvertes d’aiguilles serrées ce qui lui donne un aspect buissonneux. Le cyprès Leyland a un système racinaire plat et est absolument rustique.

Feuillage

Les aiguilles du cyprès Leyland sont disposées en écailles, molles et rugueuses, arrondies sur l’avant et selon la variété, elles ont des reflets vert foncé, vert gris ou vert jaune alors que le bourgeon au printemps est un peu plus clair. Mais attention: Au contact de la peau, le feuillage peut provoquer des réactions allergiques.

Fleurs et fruits

Cônes du cyprès Leyland

Cônes du cyprès Leyland

Le Cupressocyparis forme sur un même arbre (monoïque) des cônes mâles et des cônes femelles. Les cônes femelles sont ronds et murissent pendant environ deux ans. Pour s’ouvrir, ils ont besoin d’une forte stimulation par la chaleur, comme par exemple un feu de forêt. Les cônes abritent des graines ailées.

Emplacement

Ce conifère s’épanouit aussi bien à mi-ombre qu’au soleil. Il résiste bien à la pluie et au vent mais a tendance à se dessécher dans des emplacements non abrités.

Sol

Pour le sol, le cyprès de Leyland n’est pas difficile. Pour cet arbre à croissance rapide, la terre doit être riche en nutriments, fraiche et humide. Dans l’idéal, elle est perméable pour éviter la formation d’eau stagnante et légèrement acide avec un taux de pH de 3 au maximum.

Plantation

Le cyprès de Leyland peut être planté au printemps ou à l’automne, les arbres en conteneur pendant tout l’année (s’il ne gèle pas). Pour une plantation de haies, choisissez des sujets qui mesurent au moins un mètre de haut. Pour une haie bien fournie, prévoyez deux à trois pieds par mètre. Le trou de plantation (pour une haie, la tranchée) doit être deux fois plus grand que la motte de racines. Vous devrez alléger les sols denses avec du sable ou du gravier avant de planter. On peut éventuellement prévoir de compléter par un drainage. Installez la plante aussi profondément qu’elle l’était dans le pot. Après la plantation, écrasez bien la terre au pied et arrosez-la bien. Il est également recommandé de disposer une couche de paillis autour du pied. Pour une plantation en pot, il faut choisir un conteneur de bonne taille pour que les racines plates aient suffisamment de place. Ces racines seront régulièrement raccourcies lors du rempotage.

Entretien

Le Cupressocyparis ne supporte pas la sécheresse, c’est pourquoi les jeunes arbres en particulier doivent être arrosées avec de l’eau peu calcaire pendant les périodes de sécheresse. Au printemps et en été (juin), il faut fertiliser l’arbuste avec du compost et des copeaux de corne ou un engrais longue durée pour conifères.

Taille

Si vous utilisez des cyprès de Leyland pour une haie, vous devez la maintenir en forme. Le bon moment pour tailler les cyprès de Leyland est la fin de la période de reproduction des oiseaux à partir de la fin juin. En août, vous pouvez raccourcir votre haie encore une fois. Comme le cyprès bâtard est extrêmement vigoureux, il est même recommandé de faire une troisième taille à la fin de l’hiver. Du fait de sa tolérance à la taille, cet arbuste se prête également à la taille en topiaire, mais pour conserver la forme, il faut entretenir la taille relativement souvent. Attention: Même si le cyprès de Leyland repousse bien même après une taille assez sévère, évitez toutefois de le tailler jusqu’au vieux bois car aucun conifère ne tolère bien cette opération.

Utilisation

Le cupressocyparis résiste bien à l’atmosphère des villes et n’a pas de problème avec les gaz d’échappement et la fumée, ce qui en fait la plante idéale pour un jardin de ville. Grâce à sa croissance rapide, le cyprès de Leyland forme rapidement une mur à feuillage persistant ce qui explique que ce conifère à croissance rapide est apprécié pour former des haies de protection visuelle ou contre le vent. Mais, même en plantation isolée en arrière-plan, le cyprès de Leyland est un bon choix car planté seul, il prend une jolie forme arrondie aux couleurs très séduisantes. Les cyprès Leyland peuvent être aussi cultivés dans des bacs sur une terrasse ou un balcon au soleil.

Haie de cyprès Leyland

Les cyprès Leyland forment des haies denses

Variétés

Il existe différentes variétés décoratives de cyprès Leyland dans des tons de bleu-jaune, par exemple ‘Castlewellan Gold’, ‘Robinson’s Gold’ ou ‘Gold Rider’. Une variété très appréciée pour les plantations en haie est la variété gris-vert très ancienne x Cupressocyparis leylandii ‘Haggerston Grey’. ’Silver Dust’ présente un panachage blanc crème.

Multiplication

La multiplication du Cupressocyparis se fait généralement par bouturage. Pour obtenir des boutures, on arrache sur l’arbre des rameaux d’une dizaine de centimètres dont on coupe l’extrémité supérieure et dont on retire les aiguilles à l’autre extrémité. Dans une coupe remplie d’un substrat de repiquage et recouvertes d’un film plastique, les boutures s’enracinent rapidement. Ne plantez les sujets obtenus en pleine terre que quand ils atteignent une hauteur de croissance d’environ un mètre car c’est seulement à ce stade que le conifère est rustique.

Maladies et parasites

Les infestations du cyprès Leyland par des maladies fongiques sont rares. Le cyprès Leyland réagit au stress dû à la sécheresse en perdant ses feuilles. En règle générale, les zones nues ne se régénèrent pas vite, il est donc important de veiller à un bon apport d’eau. Les parasites ne nuisent pas au Cupressocyparis.

Comment avez-vous trouvé cet article?