Plantes

Datura officinal (Stramonium commune)

Datura stramonium

Susanne Nüsslein-Müller Susanne Nüsslein-Müller

Le datura attire les regards aussi bien par ses grandes fleurs blanches en entonnoir que par ses fruits hérissés de piquants. Mais attention: cette plante est très toxique et n’a pas sa place dans un jardin.

Type de croissance
  • un an
Hauteur de croissance (à partir de)
de 100 cm à 120 cm
Caractéristiques de la croissance
  • debout
  • bushy
Couleur de la fleur
  • violet
  • blanc
Temps de floraison (mois)
  • Juin à Octobre
Forme de la fleur
  • Uniflorous
  • Entonnoir
Caractéristiques des fleurs
  • légèrement parfumée
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • ovate to round
  • lobée
  • perforé
Couleur des fruits
  • brun
Forme du fruit
  • Capsule
Caractéristiques des fruits
  • toxique
Lumière
  • ensoleillé
Type de sol
  • sable à loamy
Humidité du sol
  • modérément sèche à modérément humide
Tolérance à la chaux
  • amateur de citron vert
Besoins en nutriments
  • riche en nutriments
valeur décorative ou utilitaire
  • plante sauvage indigène
Toxicité
  • hautement toxique
Dureté de l'hiver
  • sensible au gel

Habitat

Le datura (Datura stramonium) est une plante annuelle toxique qui fait partie de la vaste famille des solanacées (Solanaceae). Le genre botanique auquel appartient le datura comprend environ douze espèces différentes qui contiennent toutes des substances toxiques. La stramonium commune, puisque c’est son nom complet, en est l’espèce la plus connue. Elle est apparentée aux imposantes trompettes des anges (Brugmansia) appréciées de tous les amateurs de plantes en pots. On trouve le datura dans des décombres, sur des terres incultes, dans des jardins abandonnés et au bord des chemins, principalement dans des régions au climat agréable. Les valeurs botanistes selon Ellenberg classent cette plante comme un conducteur évident de lumière et de chaleur ainsi que comme un indicateur d’azote. Comme le datura est également assez tolérant au sel, on le retrouve aussi sporadiquement dans les régions côtières. Le datura compte parmi la communauté végétale des chenopodiacées (Chenopodietea).

Présence du datura

Le datura est très probablement originaire du Mexique et du Sud-Est de l’Amérique du Nord, mais actuellement, il est devenu cosmopolite. Il est donc répandu dans le monde entier dans les zones climatiques correspondantes. Le Datura stramonium a été apporté, comme tant d’autres plantes, au 16ème siècle en Europe par des marins et a ainsi pu s’y établir. Depuis lors, le datura est présent de temps à autre dans la nature et également dans les jardins.

Multiplication et dissémination

Etant une plante annuelle, le datura ne se reproduit que par le biais des graines qu’il produit en grande quantité. A une température d’environ 20 degrés Celsius, ces dernières germent en l’espace d’environ trois semaines. Comme certains jardiniers amateurs aiment bien semer du datura, cette plante toxique se dissémine aussi par les tas de compost ou les déchets végétaux qui sont jetés dans la nature de manière illégale.

Datura

Il n’est pas rare que le datura atteigne une hauteur de plus d’un mètre

Port

Le Datura stramonium a un port érigé à buissonneux et légèrement divariqué. Les rameaux nus se ramifient en fourches. Cette plante annuelle atteint environ 120 centimètres de hauteur, parfois encore plus. Elle s’enracine très profondément.

Feuilles

Les feuilles souples vert foncé du datura sont ovoïdes à arrondies, et leurs bords sont irrégulièrement lobés à courbés et irrégulièrement dentelés. Les feuilles sont de taille très différente, longues d’environ 5 à 8 centimètres et larges de 4 à 15 centimètres. Elles sont alternes sur les tiges, pétiolées et répandent une odeur un peu désagréable. Les jeunes feuilles, essentiellement, sont revêtues d’un duvet doux.

Fleurs

Les fleurs du datura uniques et pétiolées se trouvent dans les intersections des pousses et aux extrémités des tiges. La corolle en entonnoir s’ouvre largement vers le bord, mesure environ six à dix centimètres de longueur et a un calice allongé vert. Les fleurs sont blanches, elles sont aussi parfois voilées d’une touche de violet. Elles s’ouvrent en fin de soirée et répandent alors un parfum douceâtre. Cela attire alors les papillons de nuit qui pollinisent les fleurs. Mais ces dernières sont aussi en mesure de se polliniser seules. La période de floraison du Datura stramonium s’étend de juin à octobre.

Fruits

Les fleurs pollinisées du datura donnent naissance à des fruits à capsules à quatre compartiments, qui sont d’abord vert foncé puis marron. Ils sont ovoïdes et mesurent environ quatre centimètres sur trois. Les fruits se distinguent par leur grosseur et leurs piquants remarquables. Ce sont eux qui donnent son nom (allemand) à la plante (pomme à piquants). A maturité, les capsules s’ouvrent à partir de la pointe et répandent les graines noires en forme de rein. Ces dernières sont capables de germer pendant très longtemps et sont disséminées par le vent et les animaux.

Emplacement

Le datura aime les emplacements chauds, en plein soleil. On ne trouve pas cette plante à l’ombre et dans des sous-bois.

Sol

Le Datura stramonium aime les sols secs à modérément frais avec une teneur suffisante en azote et qui peuvent aussi être profonds.

Infrutescence du datura

C’est dans les fruits et les graines du datura que la concentration en substance toxique est la plus élevée.

Valeur écologique du datura

Les différents papillons de nuit aiment fréquenter le datura, mais il est sans intérêt pour les abeilles sauvages et les abeilles à miel qui sont actives le jour et pour d’autres insectes butineurs.

Présence ou utilisation dans un jardin

Il vaut mieux ne pas cultiver cette plante dans un jardin, ne serait-ce que pour protéger les jeunes enfants et les animaux domestiques. Si le datura apparait dans votre jardin, semé par hasard, il faut essayer le déterrer le pied intégralement et de le détruire. Portez alors toujours des gants et des vêtements à manches longues.

Utilisation comme plante médicinale

Comme la plupart des solanacées, cette plante contient toute une série d’alcaloïdes et est connue pour être très toxique. La teneur en substance toxique est particulièrement élevée dans les fruits et les graines. Les composants du datura officinal sont utilisés dans quelques médicaments homéopathiques. Globalement, ils ne sont pas intéressants pour la médecine car il existe des alternatives moins toxiques. Autrefois, le datura était répandu comme plante des sorcières et utilisé dans toutes sortes de rites. Les feuilles du datura sont utilisées aujourd’hui encore comme produit stupéfiant mais son usage est fortement déconseillé.

Comment avez-vous trouvé cet article?