Plantes

Gaillarde à grandes fleurs

Gaillardia x grandiflora

Avec une floraison de juillet à octobre, la gaillarde apporte des touches de couleurs vives dans les massifs pendant tout l’été. En même temps, elle est une source de nourriture importante pour les insectes. Voici comment planter et prendre soin de cette jolie vivace.

Type de croissance
  • Plante vivace
Hauteur de croissance (à partir de)
de 15 cm à 75 cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 0 cm à 0 cm
Caractéristiques de la croissance
  • serré
  • bushy
Couleur de la fleur
  • jaune
  • orange
  • rouge
  • multicolore
Temps de floraison (mois)
  • Juillet à Octobre
Forme de la fleur
  • Uniflorous
  • terminal
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • full margined
  • lobée
  • perforé
  • lancéolées
Lumière
  • ensoleillé
Type de sol
  • gravier à sable
Humidité du sol
  • modérément sèche à frais
Valeur du pH
  • faiblement alcaline à faiblement acide
Tolérance à la chaux
  • amateur de citron vert
Besoins en nutriments
  • riche en nutriments
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration florale
Toxicité
  • non toxique
Dureté de l'hiver
  • hardy
Utilisez
  • Lits de fleurs
Style de jardin
  • Jardin du fermier
  • Jardin de fleurs
  • Jardin naturel
  • Rockery
Ami des abeilles
plante amie des abeilles

Origine

La gaillarde à grandes fleurs (Gaillardia x grandiflora) de la famille des astéracées (Asteraceae) est considérée comme une fleur d’été infatigable qui exhibe ses fleurs merveilleusement colorées pendant de nombreux mois dans l’année. Les propriétaires ne sont pas les seuls à s’en réjouir, les insectes également sont sûrs d’y trouver de quoi se nourrir. L’hybride éphémère, qui vit rarement plus de quatre ans, est né d’un croisement entre la gaillardia grandiflora vivace et la gaillardia pulchella annuelle. Les deux sont originaires des steppes et prairies ensoleillées et sèches d’Amérique du Nord et du Sud.

Port

La gaillarde forme une rosette de feuilles basales et a un port très buissonnant et dense. Les tiges mesurent entre 15 et 75 centimètres de hauteur. En outre, la vivace possède des rameaux érigés, sur lesquels les feuilles sont disposées en alternance, et des fleurs pétiolées.

Feuilles

Les feuilles de la gaillarde sont disposées en rosette. Les feuilles sont entières, dentées ou lobées, de forme lancéolée. La couleur des feuilles est verte.

Fleurs

La floraison de la gaillarde dure de juillet à octobre. Pendant tous ces mois, la vivace resplendit avec de grands capitules attractifs (jusqu’à 10 centimètres de diamètre) et des couleurs vives, principalement jaune, orange ou rouge. Le cœur des fleurs ligulées est violet, jaune, brun ou aussi rouge, tandis que les extrémités des feuilles, par exemple d’un jaune éclatant, forment la plupart du temps un joli contraste avec les véritables pétales. Les fleurs sont terminales sur des rameaux érigés et servent de source de nectar à de nombreux insectes.

Fleurs de gaillarde

Les fleurs de la gaillarde restent si longtemps sur les plantes qu’elles peuvent subir une fois un peu de gel à l’automne

Emplacement

Choisissez pour la vivace persistante un endroit ensoleillé au jardin. C’est là qu’elle pousse le mieux.

Sol

La gaillarde ne survit pas longtemps sur des sols lourds, argileux. Veillez à ce que le substrat soit riche en nutriments, léger et bien perméable.

Plantation

La meilleure période de plantation pour les gaillardes est au printemps après les Saints de glace. Ne plantez pas la vivace plus profondément en terre qu’elle ne l’était auparavant dans le pot. En cas de plantation groupée, une distance d’environ 30 centimètres est conseillée. Après la plantation, arrosez la gaillarde généreusement.

Entretien

Le plus important dans l’entretien des gaillardes est une taille rigoureuse à l’automne. Pour cela, rabattez les tiges florales juste au-dessus du sol. C’est la seule façon pour la plante de former de nouvelles tiges en forme de « toupets de feuilles » dont elle a besoin pour passer l’hiver. Dans les régions froides, une légère protection anti-gel est néanmoins conseillée. Il faut éliminer régulièrement les fleurs fanées de la gaillarde.

Couper les fleurs fanées

Eliminez régulièrement les fleurs fanées de la gaillarde

Diviser

On peut diviser la gaillarde d’avril à mai. Replantez les différents morceaux aussitôt à un autre endroit car les racines sèchent rapidement.

Utilisation

Ce n’est qu’en groupe que les gaillardes déploient toute leur beauté. Pour cela, plantez quatre à cinq plants dans un massif. Elles sont la plantation idéale pour les jardins de rocaille, les massifs de vivaces ensoleillés ou les jardins de fleurs sauvages multicolores. La fleur haute en couleur ne doit pas non plus manquer dans les jardins où conception naturelle et plantes mellifères sont privilégiées. Sauge (Salvia), échinacée (Echinacea) ou coréopsis à grandes fleurs (Coreopsis grandiflora) par exemple sont parfaites pour l’accompagner. Les variétés de taille haute conviennent très bien comme fleurs coupées en vase.

Variétés

Les variétés ’Bremen’ (hauteur 50 centimètres; fleurs rouges à pointes jaunes), ’Fanfare’ (cœur brun-rouge foncé; pointes jaune soutenu; hauteur 60 centimètres) ou ’Tokajer’ (70 centimètres de haut; fleurs brun-orange) ont fait leurs preuves comme vivaces à couper de haute taille. ’Goldkobold’ et ’Kobold’ sont des petites variétés pour massif qui atteignent 30 centimètres maximum de hauteur et ont des fleurs de couleur dorée ou rouge. Avec seulement 15 centimètres de haut, gaillardia x grandiflora ’Büble’ est très petite. La variété a des fleurs rouges à bord jaune.

Gaillarde ’Kobold’

Les fleurs de la gaillarde ’Kobold’ présentent un dégradé flamboyant de rouge à jaune

Multiplication

La multiplication de la plupart des variétés de gaillarde se fait par semis au printemps, sachant que les descendants peuvent être variables, c’est-à-dire présenter d’autres propriétés que la plante mère. La division ou la multiplication est également possible par boutures de racines.

Maladies et parasites

Dans les massifs avec des gaillardes, les escargots peuvent devenir un véritable fléau. Les vivaces réagissent rapidement à l’eau stagnante par le pourrissement des racines. Evitez donc absolument les sols mouillés, lourds ! Le faux mildiou peut également survenir sur les vivaces.

Comment avez-vous trouvé cet article?