Plantes

Andromède du Japon

Pieris japonica

Il existe de nombreuses variétés d’andromède du Japon qui bourgeonnent au printemps avec des feuilles rouges. L’arbuste persistant est l’un des plus populaires pour accompagner le rhododendron, il convient aussi à la culture en pot.

Type de croissance
  • Arbres à feuilles caduques
  • Petit arbuste
Hauteur de croissance (à partir de)
de 100 cm à 300 cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 100 cm à 300 cm
Caractéristiques de la croissance
  • debout
  • en vrac
Couleur de la fleur
  • rose
  • blanc
Temps de floraison (mois)
  • March à Mars
Forme de la fleur
  • Cloches
  • Panicules
Caractéristiques des fleurs
  • non rempli
  • hermaphrodite
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • lancéolées
  • pointed
Propriétés des feuilles
  • evergreen
  • Coloration des germes
Couleur des fruits
  • brun
Forme du fruit
  • Capsule
Caractéristiques des fruits
  • peu impressionnant
Lumière
  • semi-ombragé à ombragé
Type de sol
  • sable
Humidité du sol
  • frais à humide
Valeur du pH
  • acide
Tolérance à la chaux
  • sensible à la chaux
Besoins en nutriments
  • modérément nutritif
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration florale
  • Décoration de feuilles
Toxicité
  • partiellement toxique
Dureté de l'hiver
  • hardy
Les zones climatiques selon l'USDA
  • 6
Utilisez
  • Position unique
  • Plantation de tombes
  • Plantation en groupe
  • Planteurs
  • Sous-plantation
Style de jardin
  • Jardin de bruyère
  • Jardin de rhododendrons
  • Jardin en pot
  • Jardin forestier
  • Cimetière
Origine

L’andromède du Japon (Pieris japonica) est aussi appelé piéris. L’arbuste persistant appartient - tout comme l’andromède d’Amérique (Pieris floribunda) - à la famille des éricacées (Ericaceae) et est originaire des sous-bois humides des forêts montagneuses japonaises. Essence au feuillage persistant, il enrichit le jardin de ses fleurs de type muguet pendant des semaines. De plus, au printemps, certaines variétés ont un bourgeonnement de couleur rouge carmin à rouge bronze.

Port

L’andromède du Japon est un arbuste à la ramification clairsemée, au port érigé avec une couronne ovale à arrondie et des extrémités de branches légèrement retombantes. Il pousse relativement lentement et, selon la variété, mesure entre deux et trois mètres de haut. L’écorce des branches et rameaux âgés est de couleur rouge, celle des jeunes tiges, verte. Chez les sujets âgés, l’écorce se détache en bandes des branches principales.

Feuilles

Les feuilles de l’andromède du Japon alternes, persistantes mesurent de trois à huit centimètres de long, sont lancéolées et disposées en spirale aux extrémités des tiges. En bourgeonnant au printemps, les feuilles brillantes, vert moyen de nombreuses variétés prennent une teinte bronze attractive et, la plupart du temps, redeviennent vertes dans le courant de l’été.

Fleurs

Les petites fleurs de type clochettes de muguet sont blanc crème ou roses et apparaissent à partir du mois de mars en panicules de jusqu’à 12 centimètres de long, légèrement retombantes. Elles sont délicatement parfumées et ornent l’arbuste pendant de nombreuses semaines.

Fruits

A partir de septembre apparaissent de petites capsules de fruit arrondies, gris-brun. Elles n’ont pas de valeur décorative particulière.

Emplacement

Une place à mi-ombre et protégée au jardin est idéale pour l’arbuste. Sur des emplacements ensoleillés, les feuilles risquent d’être endommagées l’hiver et aussi pendant les étés secs. Les variétés basses se cultivent également en bac.

Sol

Comme pour le rhododendron et presque toutes les autres éricacées, le sol pour l’andromède du Japon doit être meuble, sableux et riche en humus, sans calcaire, acide (pH environ 5) et frais à moyennement humide. Dans les sols compacts, argileux, les racines ne poussent presque pas et les plantes végètent pendant des années.

Plantation

Il ne faut planter l’andromède du Japon qu’au printemps et amender le sol avec du compost d’écorce et de l’humus de feuilles pour que l’arbuste s’y épanouisse sans problème. En outre, il convient d’ameublir les sols compacts en profondeur ou d’en remplacer une vaste surface contre un substrat approprié. Sur les emplacements très humides, il est instamment recommandé de prévoir une couche de gravier au fond du trou de plantation. Après la plantation, couvrez les racines de copeaux de corne et de paillis d’écorce pour que le sol ne sèche pas rapidement.

Pieris japonica Mountain Fire

C’est à l’ombre légère que ’Mountain Fire’ et d’autres variétés d’andromède du Japon se sentent le mieux

Pour la culture en pot, prenez du terreau pour rhododendron auquel vous ajoutez encore un tiers de sable environ. Une couche de drainage en argile expansée et gravier garantit un bon écoulement de l’eau d’arrosage et de cette façon une aération suffisante.

Entretien

Hormis ses besoins spéciaux en ce qui concerne le sol, l’andromède du Japon est relativement peu exigeant. Toutefois en cas de sécheresse, arrosez l’arbuste persistant en temps et en heure et régulièrement avec de l’eau non calcaire. Il faut également faire attention en hiver pour éviter les dégâts dus à la sécheresse sous l’effet du gel. Comme les besoins en nutriments sont faibles, il n’y a pas besoin de fertiliser régulièrement. Si vous voulez stimuler une croissance un peu plus vigoureuse, utilisez de préférence un engrais organique pour rhododendron. Le compost de jardin n’est pas approprié car son pH est généralement trop élevé.

L’arbuste forme des racines plates, fragiles. C’est pourquoi, il ne faut pas travailler le sol mécaniquement ou le bêcher autour des racines.
En bac, l’andromède du Japon a besoin d’un apport de nutriments toutes les deux semaines et d’humidité la plus uniforme possible. Arrosez les arbustes en pot uniquement avec de l’eau de pluie ou de l’eau du robinet décalcifiée.

Taille

Il n’est pas nécessaire de tailler régulièrement l’andromède du Japon. Si vous avez acheté une jeune plante, peu ramifiée, vous pouvez toutefois stimuler une croissance plus touffue en taillant les rameaux. Si besoin, les plantes âgées peuvent être rajeunies au printemps par une taille sévère jusque dans le vieux bois. Si elles sont bien enracinées, elles bourgeonneront à nouveau sans problème.

Protection hivernale

En principe, l’andromède du Japon résiste au gel. Toutefois, il faut protéger les jeunes sujets en pleine terre, sur des emplacements ensoleillés, avec un voile hivernal. En pot, veillez aussi à arroser la plante modérément. En enveloppant le pot avec du papier bulle ou un sac de jute, en le plaçant sur une plaque de polystyrène et à l’ombre contre un mur de maison abrité, on empêche le gel de causer des dégâts.

Utilisation

L’andromède du Japon accompagne parfaitement le rhododendron car ils ont les mêmes exigences quant au sol et il se marie très bien avec le populaire arbuste fleuri. On le plante de préférence seul ou en petits groupes dans le massif de rhododendrons à mi-ombre. Sinon, il se prête aussi à la culture en bac sur le balcon ou la terrasse à mi-ombre.

Variétés

Il existe de nombreuses variétés qui se différencient surtout par la hauteur, la couleur des feuilles et des fleurs ainsi que la résistance au froid:

  • ’Carnaval’ : variété récente à fleurs blanches et feuilles bordées de blanc crème; seulement 80 centimètres environ de haut; convient en pot
  • ’Chaconnevariété basse, compacte; boutons couleur bronze, fleurissant blanc; floraison très abondante
  • ’Cupido’: variété compacte, basse avec des grappes de fleurs blanc crème, fortement ramifiées; boutons rouge éclatant en hiver; bourgeons vert jaune à rougeâtre pâle
  • ’Flamingo: variété mi-haute aux nombreuses fleurs rose foncé
  • ’Forest Flame’ (grande photo en haut): bourgeonnement rouge-rose à rouge flamboyant; plus colorée mais aussi plus sensible au gel que les autres variétés
  • ’Mountain Fire’ (grande photo en haut): une variété populaire, robuste et au port compact; jusqu’à 1,8 mètre de haut; feuilles rouge clair à châtain au bourgeonnement puis brillantes vert foncé plus tard; fleurs blanches
  • ’Polar Passion’: nouvelle variété très compacte avec une excellente résistance au froid; fleurs rouges et feuillage panaché blanc
Andromède du Japon Polar Passion

Les variétés basses d’andromède du Japon se prêtent aussi à la culture en pots - ici la variété ’Polar Passion’

  • Purity: seulement 40 à 60 centimètres de haut; feuilles vert clair; nombreuses grandes fleurs d’un blanc pur
  • ’Valley Fire’: ressemble à ’Mountain Fire’, est toutefois plus compacte et résiste mieux au froid
  • ’Variegata’: variété ancienne au feuillage panaché blanc; jusqu’à un mètre de haut; feuilles étroites; bourgeons rouge-rose
  • ’White Cascade: variété vigoureuse, jusqu’à 1,5 mètre de haut à fleurs d’un blanc pur et panicules remarquablement grandes
Multiplication

L’andromède du Japon se multiplie bien par boutures au printemps. En mai, prélevez sur les nouveaux rameaux des boutures d’environ 15 centimètres de long et effeuillez la moitié inférieure. Mettez respectivement 3 à 4 boutures dans des pots ou des plaques de culture avec du terreau pour boutures et posez-les recouverts d’un film dans un endroit lumineux dans une serre non chauffée. Après environ 10 semaines, les boutures ont formé des racines et peuvent être plantées dans de grands pots avec du terreau pour rhododendron. Le premier hiver, cultivez les jeunes plants en serre froide pour éviter le gel.

Maladies et parasites

L’andromède du Japon est un arbuste d’ornement assez robuste. Parfois, le charançon, un insecte, attaque le bord des feuilles en le dévorant. Lorsque l’andromède du Japon ne pousse pas correctement et paraît malingre, cela tient presque toujours à un sol inapproprié.

Comment avez-vous trouvé cet article?