Plantes

Hortensia commun, hortensia des jardins

Hydrangea macrophylla

Eva Monning Eva Monning

Les fleurs surdimensionnées en forme de boule des hortensias communs font de ces plantes à floraison estivale un favori incontournable pour les coins ombragés des jardins.

Type de croissance
  • demi-arbrisseau
Hauteur de croissance (à partir de)
de 100.00cm à 200.00cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 100.00cm à 250.00cm
Caractéristiques de la croissance
  • sphérique
  • debout
Couleur de la fleur
  • bleu
  • rouge
  • rose
  • blanc
Temps de floraison (mois)
  • Juin à September
Forme de la fleur
  • Corymbes
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • elliptiques
  • pointed
Lumière
  • absurde à semi-ombragé
Type de sol
  • sable à loamy
Humidité du sol
  • humide
Valeur du pH
  • faiblement acide à acide
Tolérance à la chaux
  • sensible à la chaux
Besoins en nutriments
  • riche en nutriments
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration florale
Toxicité
  • faiblement toxique
Dureté de l'hiver
  • conditionnellement rustique
Les zones climatiques selon l'USDA
  • 4
Utilisez
  • Lits de fleurs
  • Bouquets
  • Position unique
  • Plantation en groupe
  • Planteurs
Style de jardin
  • Jardin du fermier
  • Jardin de fleurs
  • Jardin de rhododendrons
  • Jardin en pot
  • Jardin forestier

Origine

Les hortensias des jardins ou hortensias communs (Hydrangea macrophylla) sont les représentants les plus connus de l’espèce des hortensias (Hydrangea). Ces buissons fleuris proviennent à l’origine du Japon où ils ont une longue tradition dans les jardins et ont commencé il y a bien longtemps à conquérir le monde entier. Au 20ème siècle, un véritable engouement pour la culture des hortensias a contribué à la création de plusieurs centaines de variétés nouvelles et de croisements. Aujourd’hui, on désigne sous le nom d’hortensia commun aussi bien les variétés pures d’Hydrangea macrophylla que différents hybrides (par exemple avec l’Hydrangea aspera).

Croissance

Les hortensias des jardins sont des arbrisseaux à port érigé et compact qui peuvent atteindre selon les variétés et les emplacements jusqu’à deux mètres de hauteur et au moins en largeur. Ces plantes à floraison estivale sont caducs, mais les inflorescences restent pendant l’hiver sur la plante même après la fin de la floraison. Les jeunes tiges portent une écorce verte qui devient marron par la suite. Les branches plus épaisses sont généralement brun clair et portent une écorce duveteuse qui se détache.

Feuilles

Les feuilles des hortensias communs sont caduques, opposées et fixées sur de courtes tiges charnues. Elles sont de forme ovale et peuvent mesurer jusqu’à 15 centimètres de long. Les feuilles sont fortement dentelées sur les bords, brillantes sur le dessus et se terminant en pointe. En règle générale, ces buissons ne prennent pas de couleur automnale particulière.

Fleurs

Leurs inflorescences surdimensionnées en forme de parasol ou de boule ont su conquérir de nombreux fans dans le monde entier. Les hortensias des jardins à fleurs doubles sont maintenant aussi commercialisés sous le nom d’hortensia boule bien qu’on utilise en général ce nom pour désigner l’hortensia boule de neige ou buisson (Hydrangea arborescens). Les hortensias assiette portent en revanche une fleur aplatie dont la couronne externe est constituée de fleurs extravagantes étonnantes mais infertiles. Elles attirent les insectes dans les têtes de fleurs proprement dites, au centre de la fleur. En Angleterre, on désigne cette forme de fleur sous le nom de «Lacecap»(petite coiffe de dentelle).

Les hortensias communs fleurissent tout l’été de juin à octobre, selon le sol et la variété, en blanc, rose ou bleu. Chez les hortensias communs, la fleur se forme déjà l’année précédente sur le bois d’un an, ce dont il faut tenir compte lors de la taille. Lorsqu’ils fanent, les hortensias, en particulier les nouvelles variétés Hovaria, affichent un jeu de couleurs impressionnant: Les boules fleuries passent progressivement de leur couleur d’origine à une teinte verdâtre ou rouille, ce qui, sur le plan optique, prolonge encore sur le plan optique la floraison des hortensias.

Emplacement et sol

Pour ce qui est des exigences quant au sol, les hortensias communs sont des spécialistes car dans leur Japon d’origine, on les trouve surtout le long des cours d’eau et aux lisières humides des forêts. Ces buissons fleuris apprécient donc un sol pauvre en calcaire, humide et riche en humus avec un taux de pH de 4,5 à 6. Elles s’épanouissent de préférence dans des endroits protégés à mi-ombre. Un orientation au Nord ou à l’ouest sans courant d’air est idéale. Si votre hortensia est fortement exposé aux rayons du soleil, il lui faudra un très bon apport d’eau, sinon il laissera pendre ses feuilles et pourra même attraper un coup de soleil.

Plantation et soins

Pour fournir à l’hortensia le sol acide dont il a besoin, il est recommandé de planter cette plante dans de la terre spéciale pour les hortensias, les rhododendrons ou les azalées. Pour faire de nouvelles plantations, le printemps est la période la plus appropriée car les plantes peuvent ainsi bien s’enraciner avant l’hiver. Lors de la mise en place, quand vous sortez la plante du pot, veillez à éliminer les racines qui courent dans la longueur le long de la paroi du pot car ces racines dites en spirale gênent la reprise. Les hortensias qui sont des plantes à racines aériennes ne doivent pas être plantés trop profondément. Le trou de plantation doit être aussi profond que le pot dans lequel l’hortensia a poussé. Arrosez bien les plantes après la mise en place.

Hortensias communs en pots

Particulièrement lorsqu’ils sont en pot, les hortensias communs ont besoin de beaucoup d’eau.

Comme leur nom l’indique (Hydrangea signifie approximativement «avaleur d’eau»), les hortensias communs ont besoin de beaucoup d’eau en été. Les plantes en pots doivent être arrosées deux fois par jour en cas de grand chaleur. Pour la fertilisation,utilisez de préférence un engrais à effet acidifiant spécifique pour hortensias ou rhododendrons. Fertilisez les variétés à fleurs bleues de préférence avec un engrais pour hortensias contenant de l’alun. Le sel d’aluminium stimule la couleur bleue des fleurs. Par ailleurs, le taux de pH du sol ne doit pas être trop élevé, sinon la couleur des fleurs passera à un moment ou un autre au rose clair ou au rouge rosé. Arrosez donc la plante exclusivement avec de l’eau de pluie si vous voulez des fleurs d’hortensia bleues. Les variétés à fleurs particulièrement grandes doivent être munis de tuteurs pour arbustes car les branches ont tendance à plier en particulier après de fortes averses. Vers la fin de l’été, la quantité d’eau sera réduite et la fertilisation interrompue. Les branches peuvent ainsi se lignifier suffisamment et être alors prêtes pour l’hiver. Les extrémités des tiges restent toutefois non ligneuses jusqu’à l’hiver, comme c’est couramment le cas pour les arbrisseaux.

Protection hivernale

Tous les hortensias de jardin proposés dans le commerce ne sont pas vraiment insensibles au gel. Sans protection, certaines variétés ne tolèrent que des températures allant jusqu’à moins cinq degrés. D’autres résistent aussi sans problème à un hiver rude. Le gel des extrémités non ligneuses des tiges est normal chez tous les hortensias communs et ne doit pas vous soucier. Les nouvelles pousses sont aussi parfois endommagées par les gelées tardives, ce qui ne provoque généralement que la mort des feuilles, voire, dans les cas les plus graves, celle des fleurs.

Un paillage avec des branches de pin ou des feuilles protège les hortensias communs des gelées sévères pendant l’hiver. En cas de fortes gelées, il est recommandé d’utiliser un voile d’intissé car les vents froids d’Est augmentent chez les hortensias le risque de dommages dus au gel. Pour réduire l’absence de floraison, vous pouvez laisser les inflorescences fanées des hortensias des jardins pendant tout l’hiver sur le buisson. C’est non seulement pratique mais aussi très décoratif. Les hortensias des jardins cultivés en pots doivent être protégés contre le gel de la motte de racines. Pour l’hiver, on les placera de préférence dans un garage non chauffé ou dans un abri de jardin. Un hivernage sur une terrasse est également possible si on place les pots isolés par des feuilles dans de grandes caisses de bois et si on les adosse tout près d’un mur abrité de la maison. Les buissons à proprement parler seront recouverts de préférence entièrement avec le voile d’intissé.

Taille

Couper les fleurs fanées

Pour les hortensias communs, on ne coupe à la fin de l’hiver que les vieilles inflorescences au-dessus d’une paire intacte de bourgeons floraux

Par principe on ne coupe chez les hortensias communs au printemps que les fleurs fanées ainsi que les tiges mortes et gelées qu’on reconnaît généralement simplement à leur coloration gris-brun. En cas de doute, grattez légèrement l’écorce: Si le tissu situé au-dessous est d’un jaune vert et sec, c’est que la tige est morte. Si le moment est venu de faire une coupe d’éclaircissement, il faut tenir compte du fait que la plupart des hortensias communs plus anciens forment leurs bourgeons floraux dès l’année précédente. C’est pourquoi on réduit de ce fait aussi toujours la floraison. Exception: Les variétés de culture remontantes comme ‘Endless Summer’ fleurissent encore au cours de la même année, même après une taille complète au début du printemps.

Utilisation

Avec le temps, les hortensias communs peuvent devenir des buissons imposants. Ces merveilles de floraison rustique se prêtent bien aux massifs de vivaces, aux emplacements à mi-ombre sous des arbres assez grands et aux jardins de devant. Les hortensias communs apportent de la couleur dans les coins ombragés de jardin et s’associent merveilleusement bien entre eux ou avec d’autres variétés d’hortensias. Ils peuvent très bien être plantés en petits groupes ou en rangées et grâce à leur croissance large, ils referment avec le temps les trous si bien que les mauvaises herbes ont du mal à pousser. Les hortensias trouvent dans les rhododendrons et les vivaces d’ombre aux exigences comparables pour leur emplacement comme par exemple les hostias, les ulmères de bois, les astrances et les astilbes des compagnons bien adaptés.

‘Endless Summer’

Les hortensias communs, ici la variété ‘Endless Summer’, se prêtent très bien aux plates-bandes à mi-ombre auprès de la maison si le sol n’est pas trop sec.

On trouve aussi des hortensias communs en pots pour l’intérieur et l’extérieur. Mais en pots, elles sont très sensibles et ont besoin d’un grand conteneur et de beaucoup d’eau Les grandes fleurs d’hortensias se prêtent aussi remarquablement aux bouquets de fleurs fraîches ou séchées. Pour les sécher, coupez les fleurs de préférence à l’automne lorsqu’elles se colorent de vert. Avec de la glycérine, on peut même conserver la couleur des fleurs d’hortensia.

Variétés

Les plus connus des hortensias des jardins sont les gammes d’‘Endless Summer’ et de ‘Forever & Ever’. Elles se prêtent bien aux emplacements à ensoleillement tardif et ont besoin de beaucoup d’eau. Ces deux groupes de variétés sont remontants, c’est-à-dire qu’ils encore forment de nouvelles fleurs au cours de l’année où ils ont été sévèrement taillés. La palette de couleurs va du bleu au blanc en passant par le rose, et il existe également des variétés multicolores. ’Alpenglühen’ fleurit à partir de juillet dans un rouge carmin lumineux sur un feuillage vert foncé. Si vous attachez de l’importance à un jeu de couleurs particulier, les hortensias ’Hovaria’ sont faits pour vous. Ils fleurissent en trois couleurs différentes: Hovaria ’Hobella» fleurit en rose pastel, ’Love you kiss’ en blanc. Quatre à six semaines plus tard, les fleurs de ces deux variétés se décolorent en un vert décoratif. Encore quatre à six semaines et la couleur des fleurs vire au rouge.

Bouquet d’hortensias

Les fleurs d’hortensias font de remarquables bouquets d’ornement

Multiplication

Les hortensias communs se multiplient le plus simplement par boutures. Pour cela, on coupe en juillet de jeunes pousses qui ne portent pas encore de bourgeons floraux en plusieurs tronçons. Coupez les feuilles qui restent au milieu en diagonale pour gagner de la place dans la caisse de reproduction et piquez les tronçons de pousse dans la terre de culture. Arrosez bien les boutures. Un film plastique de protection permet de garder une humidité constante. N’oubliez pas d’aérier. Dans un petit coin chaud et ombragé du jardin ou de la terrasse, les boutures vont rapidement prendre racine de manière fiable.

Maladies et parasites

Dans un endroit approprié, les hortensias repiqués sont très robustes et seront peu attaqués par des parasites. On rencontre occasionnellement des pucerons et des otiorhynques. Si les hortensias communs sont cultivés comme plantes d’intérieur, il y a parfois des problèmes avec des acariens. En extérieur, on peut trouver du vrai mildiou. Des feuilles jeunes jaunies avec des veinures vert foncé indiquent une carence en fer (chlorose), généralement une conséquence d’un taux de pH trop élevé du sol. Incorporez de la terre pour rhododendrons au sol et ajoutez un engrais ferreux (par exemple Ferramin) en suivant les indications fournies sur l’emballage.

Conseil: Voici comment les hortensias deviennent bleus.

De nombreux hortensias communs à fleurs rose peuvent être colorés en bleu. Procurez-vous de l’alun dans le commerce et ajoutez-en plusieurs fois au printemps une cuillère à café dans l’eau d’arrosage Si le taux de pH du sol (entre 4,5 et 6) est adapté, la floraison changera de couleur en l’espace de deux ans. C’est encore pus facile avec un «bleuissant» prêt à l’emploi (par exemple ’Bleu pour hortensia’). Attention: Les engrais à base de phosphate comme par exemple les fertilisants liquides conventionnels pour plantes fleuries réduisent l’assimilation des sels d’aluminium pour plantes fleuries et ne sont adaptés que de façon limitée aux hortensias bleus.

Questions fréquentes

Quelle taille atteint un hortensia commun?

Selon la variété, les hortensias communs peuvent atteindre deux mètres.

Comment planter les hortensias?

La meilleure période pour planter les hortensias communs est le printemps. Ils ont ainsi le temps de bien s’enraciner avant l’hiver.

Quand fleurissent les hortensias communs?

Les hortensias communs fleurissent de juin à septembre.

Comment tailler les hortensias?

Les hortensias communs se taillent au printemps. On coupe alors les fleurs fanées et les tiges mortes.

Les hortensias communs sont-ils rustiques?

Quelques hortensias communs ne résistent pas au gel et ne tolèrent des températures négatives que jusqu’à moins 5 degrés Celsius. Ces variétés doivent absolument être protégés en hiver.

Comment avez-vous trouvé cet article?