Plantes

Muflier ou gueule de loup

Anthirrinum majus

Eva Monning Eva Monning

Faciles à entretenir et très florifères: Les mufliers multicolores figurent depuis de nombreuses décennies parmi les fleurs d’été préférées partout dans le pays. Vous trouverez ici des conseils sur la plantation et l’entretien.

Type de croissance
  • un an
Hauteur de croissance (à partir de)
de 20.00cm à 100.00cm
Couleur de la fleur
  • jaune
  • orange
  • rouge
  • rose
  • blanc
  • multicolore
Temps de floraison (mois)
  • Juin à September
Forme de la fleur
  • Epi
  • Panicules
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • elliptiques
  • oblongue ovée
  • pointed
Lumière
  • ensoleillé
  • semi-ombragé
Type de sol
  • sable à loamy
Humidité du sol
  • frais à modérément humide
Valeur du pH
  • neutral à faiblement acide
Tolérance à la chaux
  • sensible à la chaux
Besoins en nutriments
  • modérément nutritif à riche en nutriments
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration florale
Utilisez
  • Lits de fleurs
  • Bouquets
  • Plantation en groupe
  • Planteurs
  • Compagnon de rose
Style de jardin
  • Jardin du fermier
  • Jardin de fleurs
  • Jardin en pot

Origine

La gueule de loup (Antirrhinum majus) est l’espèce la plus connue de la famille des mufliers (Antirrhinum) qui était autrefois classée dans la familles des scrofulaires (Scrophulariaceae) mais fait maintenant partie des plantains (Plantaginaceae). Elle provient des zones méditerranéennes plutôt sèches où elle pousse à l’état sauvage dans des crevasses de rochers et des murs. Dès le 15ème siècle, le muflier a été cultivé comme plante de jardin et fleur coupée et s’est donc implantée solidement dans le répertoire des fleurs d’été annuelles. Selon les usages linguistiques régionaux, on connait la gueule de loup aussi sous les noms de «gueule de grenouille», «gueule de veau» ou «tête de chien».

Port

Le muflier est une fleur d’été annuelle et une herbacée. En fonction de sa forme de culture, il peut atteindre une hauteur de croissance de 20 à 100 centimètres.

Feuilles

Les feuilles du muflier sont opposées et de forme ovoïde à elliptique allongée, et pointue.

Muflier nain bicolore

Muflier nain bicolore

Fleurs

La fleur du muflier est composée de plusieurs fleurs uniques qui sont serrées sur de courtes tiges si bien qu’elle ressemble à un épi ou à une panicule. Sous une légère pression, la fleur s’ouvre comme une petite bouche. Les coloris de la fleur vont du blanc aux différentes teintes de rouge et de rose en passant par le jaune et l’orange. La «lèvre inférieure» porte une tache jaune caractéristique. Les tons pastels très répandus sont particulièrement séduisants et on trouve aussi dans le commerce des variétés de culture bicolores. La période de floraison du muflier s’étend de juin à septembre.

Si on appuie sur la fleur, la gueule de loup s’ouvre

Si on appuie sur la fleur, la gueule de loup s’ouvre.

Emplacement et sol

Comme le lion, dont elle tire son nom en allemand, la gueule de loup aime un sol chaud. Des sols de jardin pauvres en calcaire, riches en nutriments et pas trop secs, en plein soleil sont donc idéaux si la chaleur n’y est pas trop intense. Des emplacements à mi-ombre sont aussi possibles. Il est important que les feuilles sèchent rapidement après une averse, l’emplacement doit donc être assez aéré. Le substrat peut être légèrement acide, une terre pour rhododendrons convient donc bien pour la plantation. Mais le muflier pousse aussi facilement dans une bonne terre pour plantes en pots.

Semis et plantation

Comme le muflier est une plante annuelle, il faut le resemer chaque année. Pour que les plants fleurissent dès le mois de juin, on sèmera les fines semences dès le mois de janvier jusqu’en mars dans des barquettes de germination. Ces semences qui germent à la lumière ne seront enfoncées que légèrement dans le terreau de semis et le substrat sera maintenu humide. Comme elles germent à froid, les graines et le terreau de germination doivent d’abord être placés quelques semaines dans un réfrigérateur. Pour germer, les petites plants ont ensuite besoin d’un emplacement clair à une température ambiante d’environ 20 degrés. Pendant deux à trois semaines après la germination, les mufliers doivent continuer à pousser plus au froid, à environ 15 degrés. Ainsi endurcis, les petits mufliers sont mis en place en massif à partir de la mi-avril.

Un muflier bien enraciné peut supporter de légères gelées nocturnes, en cas de gelées plus fortes, il faudra le protéger avec un voile d’intissé. A partir de la fin mai, on peut aussi semer directement en massif, mais cela entrainera une floraison un peu plus tardive. Les plantes préparées en serre disponibles dans le commerce peuvent être plantées directement en terre. En fonction de la hauteur de croissance, on recommande de les planter tous les 10 à 50 centimètres. Attention: Toutes les formes de culture du muflier ont tendance à redevenir sauvages.

Décoration de table avec des mufliers

Utilisée comme fleur coupée, le muflier orne les bouquets de fleurs d’été, les vases et les décorations de table.

Entretien

Pour que les jeunes plants se ramifient mieux, on coupe d’abord les pousses à une hauteur de 10 centimètres. Par la suite, un nettoyage régulier près du sol aidera à stimuler la floraison abondante du muflier. Pour faire durer sa magnifique floraison, le muflier a besoin d’un apport régulier de fertilisant. Les bons produits sont du compost des copeaux de corne ou un apport tous les 14 jours de fertilisant pour plantes fleuries. L’arrosage se fera selon les besoins avec de l’eau de pluie pauvre en calcaire, étant toutefois précisé que le muflier tolère mieux un sol sec que l’eau stagnante. La terre ne doit cependant jamais être complètement desséchée;

Attention: Les variétés hautes ne sont pas toujours stables, il est donc recommandé de les soutenir avec des tuteurs.

Utilisation

Etant des plantes à floraison estivale, les variétés de mufliers de taille moyenne et haute s’associent bien avec d’autres fleurs d’été et des vivaces comme les chrysanthèmes, les cosmos, les reines marguerites (Callistephus), les pieds d’alouette (Delphinium), les campanules (Campanula) ou les campanules à grandes fleurs (Platycodon). Réservez de préférence des parties entières de vos massifs à des mélanges de mufliers. Ce sont de merveilleux phares colorés dans un jardin multicolore. Les formes basses et naines sont bien adaptées à un jardin de rocaille, à des bordures de massifs ou comme fleurs en pot ou de balcon. Les grandes formes de muflier conviennent également bien comme fleurs coupées.

Massif de fleurs d’été avec des mufliers

Dans un massif de fleurs d’été, le muflier rouge s’accorde bien avec le cosmos rose.

Variétés

Pour la gueule de loup, les groupes hybrides sont classés selon leur hauteur de croissance: Les formes hautes atteignent 60 à 100 centimètres, les formes à taille moyenne 40 à 60 centimètres et les formes naines restent au-dessous de 40 centimètres. Tous les groupes d’hybrides existent dans les couleurs les plus diverses. Dans les jardineries, on vend généralement des mélanges de couleurs sous forme de semences. Le muflier ’Rosella’ fait partie des grandes formes et séduit par ses fleurs rose largement ouvertes. La variété basse ’Twinny Peach’ a une croissance compacte et ne mesure que 25 centimètres de hauteur. Les fleurs couleur abricot de cette variante mini sont doubles et résistantes aux intempéries. La variété également basse ’Bronze Dragon’ impression par ses fleurs rose et blanches sur des feuilles presque noires. Conseil: Si vous cherchez une variété retombante pour des lampadaires ou des jardinières, pensez au muflier lierre (Antirrhinum pendula).

Multiplication

Si on ne retire pas les inflorescences fanées, il se forme des graines qui passent l’hiver dans le sol après s’être resemées et repousseront l’année suivante. Les jeunes plants peuvent alors être déplacés en début d’été. Si vous voulez conserver et multiplier de façon ciblée les meilleures variétés, vous pouvez collecter les capsules de graines mûres environ six semaines après la floraison, faire sortir les graines en les secouant, les garder dans un endroit sombre et sec pendant l’hiver et les semer au printemps suivant.

Rouille du muflier

La rouille du muflier apparait sur la face inférieure des feuilles.

Maladies et parasites

Même si les mufliers résistent bien aux parasites, il peuvent toutefois être attaqués par des maladies fongiques. Que ce soit la rouille du muflier, le vrai ou le faux mildiou: Tous envahissent les feuilles pointues et allongées si elles sont toujours humides. C’est pourquoi il faut préférer des emplacements aérés et ouverts dans lesquels les feuilles sèchent plus vite après la pluie. Contre les champignons eux-mêmes, des produits phytosanitaires à base de soufre sont utiles. Si le muflier en bac est trop exposé à l’humidité, il peut apparaître de la pourriture des racines.

Questions fréquentes

A quoi ressemblent les mufliers?

Ces fleurs d’été annuelles se caractérisent surtout par leurs curieuses fleurs uniques posées directement sur la pousse. Si on presse légèrement une fleur, elle s’ouvre comme une petite bouche. Sur la lèvre inférieure se trouve une tache caractéristique. Selon la variété et l’espèce, les feuilles sont blanches, rose, jaunes, orange ou de différentes teintes de rose et de rouge. Dans l’ensemble, ces fleurs d’été atteignent une hauteur de croissance de 20 à 100 centimètres.

Les mufliers ont-ils besoin de lumière pour germer?

Oui, les mufliers font partie des fleurs qui germent à la lumière. Cela veut dire que les graines ne doivent être enfoncées que très légèrement dans le terreau de culture. De plus, elles ont aussi besoin de froid pour germer. C’est pourquoi on place les barquettes de semis avec les semences d’abord pendant quelques semaines dans un réfrigérateur avant de les faire germer à environ 20 degrés.

Quand peut-on planter des mufliers?

Les mufliers peuvent être mis en terre à partir de la mi-avril.

Quand fleurissent les mufliers?

Les fleurs des mufliers s’ouvrent en général de juin à septembre.

Le muflier résiste-t-il au froid?

Comme le muflier est une plante annuelle, il faut le resemer chaque année. Bien enraciné, il supporte certes de légères gelées nocturnes. Mais il faut recouvrir cette fleur d’été avec un voile s’il faut s’attendre à des gelées tardives plus fortes.

Comment avez-vous trouvé cet article?