Plantes

Hortensias à fleurs plates, hortensias des montagnes japonais

Hydrangea serrata

Folkert Siemens Folkert Siemens

Les hortensias à fleurs plates s’effacent quelque peu à côté de leurs parents à grosses fleurs, les hortensias. Ils ont toutefois l'air beaucoup plus naturel et intéressent aussi les insectes.

Type de croissance
  • demi-arbrisseau
Hauteur de croissance (à partir de)
de 100.00cm à 150.00cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 100.00cm à 150.00cm
Caractéristiques de la croissance
  • invitant
  • foothills
  • bushy
Couleur de la fleur
  • violet
  • bleu
  • rose
  • blanc
  • multicolore
Temps de floraison (mois)
  • Juillet à Octobre
Forme de la fleur
  • Corymbes
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • ovate
  • a indiqué
Lumière
  • ensoleillé à semi-ombragé
Type de sol
  • sable à loamy
Humidité du sol
  • modérément humide à humide
Valeur du pH
  • neutral à faiblement acide
Tolérance à la chaux
  • sensible à la chaux
Besoins en nutriments
  • riche en nutriments
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration florale
  • une croissance pittoresque
  • Nectar ou plante à pollen
Dureté de l'hiver
  • hardy
Utilisez
  • Lits de fleurs
  • Bouquets
  • Position unique
  • Plantation en groupe
  • Planteurs
Style de jardin
  • Jardin du fermier
  • Jardin de fleurs
  • jardin formel
  • Cour
  • Facilités de stationnement
  • Jardin en pot

Origine

Les ancêtres sauvages des hortensias à fleurs plates (Hydrangea serrata) sont originaires des forêts de montagne des îles japonaises. C’est pourquoi on les appelle aussi hortensias des montagnes. Ils poussent dans des endroits très pluvieux sur des sols d'humus brut et à environ 1000 mètres d’altitude. L’hortensia aux feuilles sucrées (Hydrangea serrata ‘Oamacha’) est une forme cultivée vraiment originale. L’hortensia de Corée (Hydrangea serrata f. koreana) est un proche parent et on le trouve sur la presqu’île coréenne dans des endroits très similaires. On peut aussi se le procurer sous une forme sauvage dans les jardineries, tandis qu’on ne trouve presque que des formes cultivées de l’hortensia à fleurs plates japonais, telles que le ‘Bluebird’. Il existe en outre de nombreux hybrides d’hortensias à fleurs plates et d’hortensias (Hydrangea macrophylla), que l’on désigne aussi souvent sous le nom d’hortensias à fleurs plates. L’une des variétés les plus connues est la ’Preziosa’ qui porte essentiellement, tout comme les hortensias, des inflorescences stériles, toutefois sensiblement plus petites.

Le mot «Lacecap» (bonnet de dentelle), qui décrit bien la structure particulière des inflorescences avec les fleurs intérieures fertiles, vient de l’anglais. Les hortensias à bonnets de dentelle sont classés dans la catégorie des hortensias, mais les profanes ont beaucoup de mal à les distinguer des vrais hortensias à fleurs plates en raison du croisement intense des deux espèces. C’est pourquoi beaucoup de jardiniers emploient le nom d’hortensias à fleurs plates pour tous les hortensias qui portent ces inflorescences distinctives – peu importe qu’ils ressemblent plus à l’Hydrangea macrophylla ou à l’Hydrangea serrata.

Port

Les hortensias à fleurs plates ont généralement un port un peu plus compact que les hortensias et dépassent rarement 100 à 150 centimètres. Ils peuvent toutefois devenir sensiblement plus larges en vieillissant – l’hortensia de Corée forme même des rejets. Les branches principales, légèrement érigées, ont une écorce brun ocre à brun rougeâtre, qui se détache en bandes fibreuses sur le bois plus ancien. Les pousses de l’année sont vertes et rouge plus ou moins vif dans la zone de la naissance des feuilles. Tout comme les hortensias, les hortensias à fleurs plates sont des sous-arbrisseaux – ce qui signifie que les extrémités des rameaux ne se lignifient pas et gèlent généralement en hiver.

Feuilles

Les feuilles caduques sont opposées comme chez tous les hortensias. Elles sont ovoïdes et en pointe, mesurent environ dix centimètres de long et huit centimètres de large. Elles demeurent ainsi un peu plus petites que les feuilles des hortensias de forme similaire. Elles ne se colorent pas ou très peu en automne.

Fleurs

Les inflorescences des hortensias à fleurs plates sont des corymbes. Elles possèdent un bord extérieur composé de fleurs stériles qui attirent les insectes avec leurs couleurs éclatantes. Au centre de chaque corymbe se trouvent les fleurs fertiles aux étamines colorées. Elles peuvent changer de couleur, tout comme les fleurs stériles de nombreuses variétés, selon la réaction du sol. Les fleurs s’ouvrent de juillet à octobre. Elles sont bleues sur les sols acides et roses sur les sols neutres à alcalins. Les fleurs plates ont un diamètre de six à dix centimètres selon la variété. Après la floraison, les fleurs montées en graines des hortensias à fleurs plates restent très décoratives jusqu’en hiver.

Emplacement et sol

Les hortensias à fleurs plates ont les mêmes exigences que les hortensias en termes de sol. Ils poussent le mieux dans les endroits ensoleillés à semi-ombragés un peu abrités et sont un peu moins gélifs que leurs parents. Ils s’en sortent ainsi aussi mieux dans des conditions plus difficiles. Ces arbustes à fleurs se développent le mieux sur des sols peu calcaires et uniformément humides, riches en humus, avec un PH compris entre 5 et 7. Lorsque l’ensoleillement est fort, ils ont besoin d’être bien arrosés, sous peine que leurs feuilles pendent légèrement. Au soleil, le feuillage des hortensias devient souvent légèrement rougeâtre, surtout lorsqu’ils manquent d’eau.

Hortensia à fleurs plates Rosalba

Les hortensias à fleurs plates – ici la variété ‘Rosalba’ – poussent, certes, également au soleil, mais se sentent plus à l’aise dans les endroits semi-ensoleillés.

Plantation et entretien

Les mois de mars à juin sont les meilleurs pour planter des hortensias. Les plantes ont ainsi suffisamment de temps pour bien s’enraciner avant le début de l’hiver. Préparez soigneusement les sols défavorables, argileux et pauvres en humus en incorporant dans les 20 à 30 centimètres supérieurs beaucoup de sable, d’humus d’écorce et d’humus de feuille ou de terre de bruyère. Lorsque vous plantez un hortensia, la motte du pot doit affleurer le niveau du sol. Arrosez ensuite soigneusement les plantes et répandez quelques poignées de corne râpée dans la zone couverte par les racines. Recouvrez ensuite la surface du sol avec du paillis d’écorces, afin que le sol ne s’assèche pas trop rapidement. Après la plantation, il est essentiel de bien arroser l’hortensia. Optez de préférence pour de l’eau de pluie ou de l’eau peu calcaire. Vous pouvez aussi utiliser de l’eau du robinet, pour peu qu’elle ne soit pas trop dure (pas plus de dix degrés allemands).

Quel que soit l’hortensia, évitez l’apport de compost, le compost de jardin ordinaire contenant généralement trop de sel et de calcaire pour les arbustes à fleurs. Amendez régulièrement vos hortensias à fleurs plates au printemps après la taille avec de la corne râpée ou un engrais pour rhododendrons ou hortensias vendu dans le commerce. Dans les magasins spécialisés, il existe plusieurs engrais spéciaux «bleuissants». Il s’agit généralement d’alun, un sel d’aluminium spécial, absorbé en grande quantité par l’hortensia lors de la réaction acide du sol et qui bleuit ses fleurs.

Les hortensias à fleurs plates se prêtent également très bien à la culture en pot en raison de leurs dimensions compactes. Il est toutefois important que les plantes ne soient pas exposées au soleil de midi l’été et profitent d’une grande quantité d’eau. Le pot doit, en outre, contenir un gros volume de terre, afin que le substrat ne dessèche pas trop vite. Un apport régulier de nutriments est également essentiel pour les hortensias en pot. Pendant la saison, amendez si possible ces arbustes à fleurs toutes les deux semaines avec un engrais liquide pour azalées ou hortensias, que vous ajouterez à l’eau d’arrosage.

Taille

La taille des hortensias à fleurs plates est la même que celle des hortensias: au printemps, contentez-vous de couper les fleurs fanées et les pousses gelées. Coupez chaque fleur au-dessus de la prochaine baire de bourgeons bien développés. Nombre de ces bourgeons abritent déjà les futures fleurs de la nouvelle saison. Contrairement aux hortensias, il n’existe que quelques variétés remontantes d’hortensias à fleurs plates, telles que le ‘Twist’n Shout’. Il ne s’agit toutefois pas à strictement parler d’un vrai hortensia à fleurs plates mais d’un hybride qui appartient au groupe ‘Endless Summer’. Un rabattage total n’est généralement pas conseillé, sous peine de devoir renoncer aux fleurs toute une saison durant. Vous pouvez, en revanche, sans problème éclaircir les arbustes devenus trop denses.

Protection hivernale

Les hortensias à fleurs plates sont un peu plus robustes que les hortensias, mais toutefois pas complètement résistants au gel. Là où les hivers sont rudes, mieux vaut recouvrir par précaution les hortensias à fleurs plates d’une épaisse couche de feuilles et de rameaux de sapin. Une très bonne protection hivernale est également indispensable pour les plantes en pot qui passent l’hiver dehors. Placez-les surtout dans un endroit abrité, par exemple contre le mur de la maison, ce qui les protègera des vents d’est froids.

Utilisation

Les hortensias à fleurs plates se prêtent à de multiples utilisations car ils ne dominent pas trop avec leurs fleurs naturelles. Presque toutes les vivaces d’ombre et de mi-ombre aux couleurs assorties constituent de jolis partenaires pour les hortensias, ainsi que, bien évidemment, d’autres hortensias. Pour bien mettre en valeur les gracieux hortensias à fleurs plates, on recommande de les planter en groupes. Les plantes isolées disparaissent souvent un peu en pleine terre. Même les plantations couvre-sol de l’hortensia à fleurs plates de Corée (Hydrangea serrata f. koreana) qui forme des rejets sous des feuillus aux racines tolérantes sont magnifiques à regarder en été. Parmi les autres plantes partenaires adaptées, on note les rhododenrons, de toutes les espèces et variétés – qui auront l’air moins triste en été après la floraison s’ils sont accompagnés d’hortensias à fleurs plates en fleur; avec leur feuillage vert foncé, ils formeront également un bel arrière-plan paisible pour leurs magnifiques fleurs.

Les hortensias à fleurs plates sont également parfaits pour le jardin naturel car leurs fleurs fertiles riches en pollen sont très appréciées par les insectes. En tant que plantes en pot, ils embellissent les terrasses et balcons semi-ombragés à ensoleillés avec leurs fleurs.

Variétés

Il existe un grand choix de variétés pour les hortensias à fleurs plates et les hybrides avec différentes couleurs de fleurs et caractéristiques:

‘Acuminata’: port compact, panicules de six à huit centimètres de large blanc rose à lilas pâle

‘Bluebird’: variété la plus ancienne et la plus connue et aujourd’hui encore l’une des plus belles, avec ses grosses fleurs de dix centimètres de diamètre, bleues sur les sols humifères acides avec des étamines aux couleurs éclatantes, 1 à 1,50 mètre de haut

‘Charm’: hybride à port érigé et grosses fleurs avec inflorescences allant jusqu’à 20 centimètres et couleur blanc rougeâtre originale. Jusqu’à 180 centimètres de haut et plutôt un hortensia

Hortensias à fleurs plates ‘Charm’ (à gauche) et ‘Twist’n’ Shout’ (à droite)

‘Preziosa’: hybride aux petites inflorescences en grande partie stériles couleur magenta vif à lilas, plus érigé que les vrais hortensias à fleurs plates, au moins 1,50 mètre de haut

‘Rosalba’: variété naine, bien adaptée à la culture en pot avec ses 70 à 120 centimètres seulement, inflorescences de huit centimètres de diamètre, uniquement quelques fleurs stériles blanches à roses, joli contraste avec ses étamines bleu violet

‘Twist’n’ Shout’: hybride aux panicules pouvant mesurer jusqu’à 10 centimètres, roses à bleues, remontant, jusqu’à 1,50 mètre de haut

Multiplication

Tous les hortensias à fleurs plates peuvent se multiplier très facilement par boutures de rameaux. Ils formeront des racines si on plante en juin ou juillet des pousses semi-lignifiées sans fleurs dans un terreau à semis riche en humus et uniformément humide. On ne conservera qu’une paire de feuilles sur chaque bouture et on coupera les fleurs en travers afin de réduire la surface d’évaporation et de mieux exploiter l’espace dans la caisse à semis. Les premières racines se forment déjà au bout de deux semaines dans les endroits chauds et clairs mais pas trop ensoleillés.

Maladies et parasites

Les hortensias replantés dans un endroit adapté sont très robustes et seront peu attaqués par des parasites. Seuls les pucerons et otiorrhynquespeuvent parfois poser problème. Les hortensias à fleurs plates gardés à l’intérieur ou dans un jardin d’hiver peuvent être attaqués par des araignées rouges si l’air de chauffage est sec. L’oïdiumest l’une des maladies les plus fréquentes. Il arrive aussi que les feuilles jaunissent – signe de chlorose – lorsque le sol est trop calcaire. Si les nervures des feuilles restent vertes, cela signifie que la plante ne peut pas absorber suffisamment de fer (chlorose calcique) en raison du pH élevé. Dans ce cas, ajoutez de la terre spéciale rhododendron dans le sol et apportez un engrais ferreux pour feuilles (par exemple "Wuxal") en respectant les instructions de l'emballage, afin d’éliminer les symptômes de carence aigus.

Comment avez-vous trouvé cet article?