Plantes

Jasmin d’hiver jaune

Jasminum nudiflorum

Alexander Buggisch Alexander BuggischFolkert Siemens Folkert Siemens

Alors que d’autres plantes à floraison précoce se font encore prier, le jasmin d’hiver jaune montre déjà ses magnifiques fleurs. Vous trouverez ici des conseils sur la plantation et l’entretien.

Type de croissance
  • Petit arbuste
  • Grimpeur
Hauteur de croissance (à partir de)
de 200.00cm à 300.00cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 200.00cm à 300.00cm
Caractéristiques de la croissance
  • surplombant
Couleur de la fleur
  • jaune
Temps de floraison (mois)
  • Janvier à March
  • Décembre
Forme de la fleur
  • Uniflorous
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • à trois numéros
  • lancéolées
  • ovale
Lumière
  • ensoleillé à semi-ombragé
Type de sol
  • sable à loamy
Humidité du sol
  • frais à humide
Valeur du pH
  • alcaline à faiblement acide
Tolérance à la chaux
  • amateur de citron vert
Besoins en nutriments
  • riche en nutriments
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration florale
  • Bijoux en écorce
Toxicité
  • non toxique
Dureté de l'hiver
  • hardy
Utilisez
  • Montage au sol
  • Couverture du sol
  • Remblais
  • Clôtures de jardin
  • Écologisation des murs
Style de jardin
  • Jardin de fleurs
  • Cour
  • Facilités de stationnement
  • Rockery

Origine et aspect

Le jasmin d’hiver jaune est originaire d’Asie de l’Est et de Chine du Nord. Il y pousse sur des pentes rocheuses à des altitudes variant entre 800 et 4500 mètres. Au 19e siècle, le jasmin d’hiver fut introduit en Europe et s’imposa vite comme une plante de jardin appréciée en raison de sa floraison incroyablement précoce. Le jasmin d’hiver est en outre le seul «vrai» jasmin, c’est-à-dire un représentant du genre Jasminum, rustique sous nos latitudes. Les conditions difficiles dans sa région d'origine expliquent sans doute que cet arbuste grimpant combine plusieurs caractéristiques qui le rendent intéressant pour le jardin d'ornement: il montre tout d’abord ses premières fleurs jaune vif dès la fin décembre lorsque l’hiver est doux et fleurit ensuite en continu jusqu’en avril. Appartenant à la famille des oléacées (Oleaceae), il est, d’autre part, un compagnon polyvalent quant à son port. Le jasmin d’hiver peut ainsi être cultivé comme plante grimpante, couvre-sol ou en pot. S’il devient haut, il a toutefois besoin d’un soutien sous la forme d’un support à claire-voie ou d’une autre plante.

Croissance

Le jasmin d'hiver jaune est un grimpeur dit de propagation. Comme les rosiers grimpants, il ne forme ni pousses grimpantes ni organes grimpants spéciaux. Il grimpe plutôt sur des espaliers et des treillis à l'aide de pousses particulièrement longues. Les premières années après la plantation, il ne pousse pratiquement pas, puis il forme de longues et fines pousses carrées. Ils sont verts au début, deviennent de plus en plus boisés et brunissent en vieillissant. Le jasmin d'hiver atteint une hauteur d'environ trois mètres et peut devenir à peu près aussi large. Jasminum nudiflorum a un port de croissance quelque peu clairsemé et ne forme pas une couronne droite sans support, mais étale ses pousses fines et en surplomb à plat sur le sol.

Feuilles

Les feuilles tripennées du jasmin d’hiver sont opposées et se composent de trois petites feuilles lancéolées mesurant jusqu’à trois centimètres de long. Son feuillage est caduc et tombe donc en hiver.

Floraison

De loin, ces fleurs jaune primevère rappellent celles des forsythias. Elles apparaissent toutefois sensiblement plus tôt dans l’année et possèdent cinq à six pétales, soit un à deux fois plus que les forsythias. Elles fleurissent dès le mois de décembre dans les climats doux, ne s’ouvrent pas toutes en même temps mais plutôt les unes après les autres, ce qui est un mécanisme de protection de la plante pour prévenir les dommages dus au gel. Sa floraison peut ainsi durer jusqu’en avril. Les fleurs du jasmin d’hiver jaune ne sentent rien, ce qui est assez étonnant pour un jasmin. Les fruits sont également rares en Europe centrale.

Fruits

En Europe centrale, Jasminum nudiflorum ne forme pratiquement pas de fruits.

Jasmin d’hiver jaune

On aperçoit bien ici les pousses marron déjà lignifiées.

Emplacement et sol

L’emplacement doit être ensoleillé à légèrement ombragé et quelque peu abrité. Ceci vaut surtout pour les mois d’hiver froids car, bien qu’elles résistent aux basses températures, les fleurs peuvent être endommagées par les fortes gelées. En raison de son environnement naturel sur les pentes rocheuses, le jasmin d’hiver résiste bien au vent, supporte la chaleur et le fort ensoleillement. Même l'air sec de la ville, chargé de poussière fine, ne le dérange pas. Cette plante est également peu exigeante en matière de sol. Elle pousse aussi sur des sols sableux pauvres, bien qu’elle préfère une terre calcaire et riche en nutriments, uniformément humide et meuble au PH alcalin.

Plantation et entretien

Plantez de préférence le jasmin d’hiver au printemps, afin qu’il ait une saison complète pour s’établir. Il est toutefois préférable de protéger les nouvelles plantations des vents d’est avec des rameaux de sapin pour le premier hiver. Pour les cultures en pot, une isolation doit être prévue pour l’hiver, afin de protéger les racines du froid. Il faut généralement compter un à deux ans pour que les pousses croissent correctement. Les nouvelles pousses des jeunes plantes ne pouvant pas grimper toutes seules, elles doivent être guidées grâce à un treillage. Une fertilisation de départ annuelle avec du compost mûr au printemps accélère la croissance et empêche les sols sableux de devenir trop acides. Le jasmin d'hiver doit d’être exceptionnellement arrosé car il supporte assez bien la chaleur et la sécheresse de l'été.

Taille

Le jasmin d’hiver ne requiert pas de taille régulière car il vieillit lentement. Si la floraison des plantes plus âgées diminue ou que la couronne semble trop mal entretenue, vous pouvez pratiquer une taille après la floraison au printemps – de nouvelles pousses se formeront alors d’ici à l’hiver. Ces plantes supportent également facilement des tailles plus fortes jusque dans le vieux bois. Si vous les utilisez comme couvre-sols, selon l’endroit, vous devrez limiter leur propagation par une taille régulière.

Les fleurs du jasmin d’hiver jaune

Les fleurs jaune primevère du jasmin d’hiver apparaissent souvent dès la fin décembre.

Protection hivernale

Jasminum nudiflorum est robuste et n'a pas besoin de protection particulière, seules les jeunes plantes doivent être protégées en plus contre le vent fort et le gel en hiver.

Utilisation

Le jasmin d’hiver se prête à de multiples utilisations dans le jardin. Il est particulièrement bien mis en valeur sur les murs des maisons, les murs de soutènement ainsi que les pierres où il peut pousser en hauteur ou laisser pendre ses longues pousses de manière pittoresque au-dessus des murs. Vous pouvez également l’utiliser pour consolider une pente, il conquiert rapidement de grandes surfaces avec ses longues pousses sarmenteuses après la phase d’enracinement. Si le jasmin d’hiver est utilisé comme couvre-sol, il faut toutefois veiller à ce qu’il n’étouffe pas des herbes sauvages indésirables. Pour bien mettre en valeur ses fleurs précoces, vous devez dans tous les cas planter le jasmin d’hiver dans un endroit bien visible du jardin.

Vous pouvez l’associer à des fleurs à tubercules et bulbes ayant les mêmes exigences, telles que les crocus, le perce-neige ou les aconits d’hiver. Des vivaces précoces, comme les pulmonaires, sont également des compagnons adaptés, tout comme d’autres arbustes à floraison précoce, tels que le magnolia étoilé. Si vous cultivez le jasmin d’hiver en pot sur votre terrasse, prévoyez un support de palissage à ancrer dans le pot, sous la forme d’un obélisque léger fait de lattes en bois ou de fines tiges en métal.

Multiplication

Les graines étant plutôt rares, mieux vaut multiplier le jasmin d’hiver par bouturage ou marcottage. Il arrive souvent que les rejets forment des racines que l’on pourra alors facilement couper au printemps avec une bêche tranchante et cultiver à un autre endroit. Vous pouvez aussi assez facilement multiplier les jasmins d’hiver par boutures de rameaux au début de l’été en choisissant des pousses légèrement lignifiées. Il suffit de garder les pousses non enracinées dans un endroit chaud et humide et de couvrir les récipients à semis avec un couvercle en plastique transparent pour qu'elles ne se dessèchent pas.

Maladies et parasites

Le jasmin d’hiver est très robuste et peu touché par les maladies et parasites. L’oïdium l’attaque parfois, sans toutefois l’endommager durablement.

Comment avez-vous trouvé cet article?